Emmanuelle Ajon : de quoi est morte l'adjointe au maire de Bordeaux à 49 ans ?

·1 min de lecture

Lundi 14 décembre 2020, Emmanuelle Ajon est décédée à l'âge de 49 ans. En l'espace de quelques semaines, l'adjointe au maire de Bordeaux a succombé à une tumeur fulgurante au cerveau. Le lendemain de sa disparition, c'est à travers un communiqué de presse que Michèle Delaunay, ancienne ministre déléguée aux personnes âgées et à l'autonomie a révélé : "Elle a été suivie, traitée et accompagnée dans le service d'oncologie de l'hôpital Saint André. La foudre s'est abattue sur elle, et tout autant sur sa famille, ses amis, ses coéquipiers et nous en restons tous sidérés." Plus tard, elle avait expliqué : "Ça s'est passé si vite. Dans un moment où Emmanuelle était en plein épanouissement politique, où elle voyait la concrétisation de beaucoup de ses vœux, à la fois dans la vie politique et dans sa vie personnelle. C'était une femme merveilleuse. Je voudrais que tous ceux qui contestent la politique et qui disent que ce sont tous des intéressés, la prenne comme modèle. Elle était dévouée, proche des gens. Un exemple pour chacun de nous."

Accablé par la mort d'Emmanuelle Ajon, qui laisse derrière elle un mari et deux enfants, le maire de Bordeaux, Pierre Hurmic a partagé : "Nous ressentons toutes et tous une infinie tristesse à l'annonce de la disparition de notre collègue, notre amie. Je pense bien sûr à sa famille, son mari, ses filles, à tous ses proches qui sont cruellement frappés. Je pense à notre équipe municipale qui perd (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Joe Biden : son bouleversant hommage à sa femme décédée tragiquement il y a 48 ans
Valérie Trierweiler moquée dans Les Grosses têtes : elle s'amuse de son passage à l'Élysée
Emmanuel Macron : ce déjeuner secret et embarrassant d'un de ses proches
Olivier Véran : cette petite phrase du ministre de la Santé qui inquiète
Bernard Tapie : comment sa femme le soutient au quotidien