Publicité

Emmanuel-Philibert de Savoie : « C’était mon père, mon ami et mon guide »

C’est le 3 février à Genève que le fils du dernier roi d’Italie, Victor Emmanuel de Savoie s’est éteint à l’âge de 86 ans au terme d’une vie marquée par l’exil et plusieurs controverses. Mais de ces zones d’ombre, son fils unique, le prince Emmanuel Philibert de Savoie, 51 ans, ne veut retenir qu’une chose : « Mon père s’est toujours relevé, car il se battait pour que la vérité triomphe. »


« II a dû faire face à de sombres histoires, comme le triste accident qui a coûté la vie à Dirk Hamer sur l’île de Cavallo en 1978. Les assises de Paris l’ont totalement acquitté » rappelle le nouveau chef de la maison royale de Savoie.

Malgré leurs personnalités si différentes, la transmission des valeurs a été harmonieuse et toujours portée par l’amour paternel : « Pour moi, il était un père, un ami, un guide. Depuis mon plus jeune âge il me disait : “Je veux te donner l’amour que je n’ai pas reçu de mes parents” »

Ce soutien ne s’est jamais démenti même dans les choix de vie et de carrière plus fantaisistes du prince : « Je me rappelle que, lorsque j’ai participé à l’émission italienne de “Danse avec les stars”, en 2009, il invitait ses amis pour la regarder et il m’a félicité pour ma victoire. »

Sur Insta, le mot d’un fils à son père : « Graze », merci

« Il m’a soutenu dans tout ce que je faisais » résume Emmanuel-Philibert. Une confiance qui s’est étendue à sa belle fille, l’actrice française Clotilde Coureau, avec qui il entretenait des « relations chaleureuses et confiantes ...


Lire la suite sur ParisMatch