Emmanuel Macron : cette petite phrase passée inaperçue sur la fin du couvre-feu

·1 min de lecture

Un déplacement très remarqué. Ce lundi 1er mars, Emmanuel Macron s'est rendu à Stains, en Seine-Saint-Denis dans le cadre du plan "1 jeune, 1 solution" mis en place depuis le début de la pandémie de coronavirus. Ce déplacement avait donc pour but d'annoncer des mesures visant à multiplier le nombre de jeunes qui pourront bénéficier des conseils professionnels d'un mentor qui, bénévolement, leur fera profiter de son expertise professionnelle. Il s'est donc rendu à l'Industreet, un campus de 11.000 m2 dont l'objectif est de former des jeunes de 18 à 25 ans à des métiers industriels, avec ou sans qualification. Le président de la République s'est retrouvé face à des personnes qui ont l'impression que le couvre-feu à 18 heures n'est pas la solution. Ils n'ont donc pas hésité à lui faire savoir puisque l'un d'entre eux, dont les propos ont été rapportés par Agathe Lambert, journaliste politique de BFMTV, a demandé : "Est-ce que vous pouvez décaler le couvre-feu à 19 heures ? Parce que c'est dur". Une question qui a d'abord fait rire le chef de l'état et qui a souhaité répondre : "Il faut tenir encore quelques semaines... De 4 à 6 semaines".

Cela fait maintenant plusieurs semaines que les français vivent sous un couvre-feu instauré entre 18 heures et 6 heures. Nombreux sont ceux qui se demandent encore combien de temps ces restrictions vont persister. Si Emmanuel Macron a parlé de "4 à 6 semaines", selon une source proche, il semblerait qu'il (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Prison ferme pour Nicolas Sarkozy : ces vieux tweets embarrassants qui refont surface
Emmanuel Macron : pourquoi ses relations avec Nicolas Sarkozy se sont dégradées
Donald Trump fait son come-back…. et il est en très en forme !
Nicolas Sarkozy condamné à une peine de prison ferme
Présidentielle 2022 : ce slogan de campagne que Nicolas Sarkozy a déjà popularisé en privé