Publicité

Emmanuel Macron entame ce jeudi un voyage de deux jours en grande pompe en Inde

Un voyage pour sceller l'unité entre les deux pays. Le président français Emmanuel Macron entame jeudi 25 janvier une visite de deux jours en Inde, empreinte de faste et emblématique du partenariat stratégique développé par les deux pays.

Le chef de l'État est l'invité d'honneur du Premier ministre Narendra Modi pour la fête de la Constitution indienne, entrée en vigueur le 26 janvier 1950, deux ans après l'indépendance.

"Ce déplacement va permettre de consolider et approfondir les relations diplomatiques et économiques franco-indiennes et de resserrer les liens entre les sociétés civiles", se félicite la présidence française.

Le dirigeant nationaliste hindou, lui-même invité d'honneur pour le défilé militaire du 14 juillet dernier à Paris, lui rend la pareille six mois plus tard. Narendra Modi avait d'abord invité le président américain Joe Biden, qui n'a finalement pas donné suite, selon la presse indienne.

Parades et célébrations

Emmanuel Macron est d'abord attendu jeudi après-midi à 15h à Jaipur, capitale de l'Etat du Rajasthan, le "pays des rois" célèbre pour ses maharajas et palais, avant de rejoindre New Delhi.

Il va rencontrer des artistes et échanger avec de jeunes Indiens dans l'imposant décor du Fort d'Amber, avant de rejoindre le Premier ministre. Au programme, Narendra Modi lui a réservé une parade en voiture à travers Jaipur, suivie d'un dîner en tête-à-tête dans une ancienne résidence royale transformée en palace.

Symbole de la coopération bilatérale dans le domaine spatial, des satellites aux vols habités, les deux dirigeants accompagnés de l'astronaute français Thomas Pesquet, visiteront aussi un observatoire astronomique installé au 18e siècle par des jésuites.

Vendredi matin, ils assisteront ensemble à la grande parade militaire de New Delhi, au son de 21 coups de canons. Emmanuel Macron rejoindra au préalable la tribune d'honneur à bord d'un fiacre.

Un contingent de 150 légionnaires ainsi que deux chasseurs Rafale et un avion ravitailleur français seront aussi à l'honneur, entre régiments de chars indiens et cavalerie à dos de chameau.

Article original publié sur BFMTV.com