Emmanuel Macron lance un nouvel appel à la vaccination

·1 min de lecture

Le président de la République effectue son premier déplacement en Polynésie française durant quatre jours, sur quatre îles de l'archipel.

Après le Japon, Tahiti. Emmanuel Macron a quitté Tokyo, où il a assisté, notamment, à des épreuves olympiques, et est arrivé samedi après-midi à Papeete (dimanche matin à Paris), sur l'île de Tahiti, pour un déplacement de quatre jours en Polynésie française. Le président de la République a prévu d'entamer sa visite par un hôpital et de se rendre dans quatre îles. Emmanuel Macron a été accueilli par deux Orero, Tekava Dauphin et Tuariki Teai, des artistes spécialisés dans l'art déclamatoire en tahitien. Les adolescents lui ont souhaité la bienvenue en soulignant que le peuple polynésien « attendait ses paroles » et « croyait en l'espérance ». Le président, dont c'est le premier déplacement dans cet archipel du Pacifique Sud, avait dû reporter une visite prévue en 2020 en raison de l'épidémie de Covid-19. En rencontrant pendant son séjour les équipes soignantes de l'hôpital, il veut donc « réaffirmer la solidarité nationale durant la crise », mais également « insister sur la nécessité de la vaccination », assure l'Élysée.

« La liberté où je ne dois rien à personne n'existe pas »

Le chef de l'État a d'ailleurs commencé sa visite par un nouvel appel à la vaccination contre le virus. « Je veux lancer un message très fort pour appeler chacune et chacun à se faire vacciner parce qu'on le voit sous toutes les latitudes : quand on est vacciné, on est protégé et on ne diffuse quasiment plus, en tout cas beaucoup moins, le virus », a déclaré Emmanuel Macron face aux s [...] Lire la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles