Publicité

Emma Stone : comment la fillette super-active est devenue une super-actrice

Emma Stone joue les créatures de Frankenstein dans le nouveau film de Yórgos Lánthimos. Connue pour ses rôles éclectiques, l’actrice est toujours là où on ne l’attend pas.

Une enfance sauvée par le Théâtre

Depuis toute jeune, elle cultive son excentricité et met son énergie débordante au service de son art. Elle passe son enfance en Arizona, dans l’hôtel du club de golf de ses parents. Les températures sont accablantes, sa peau de rousse ne supporte pas le soleil plombant du sud des États-Unis alors elle s’enferme et passe ses journées à regarder des films. Si elle grandit dans un cadre familial stable, elle n’a pas l’enfance la plus calme… « J’ai commencé à avoir des crises d’angoisse à sept ans, je suis câblée différemment… Mais c’est une force, ça m’a rendu très énergique… », déclare-t-elle dans « Elle magazine »

À lire aussi Willem Dafoe : « Incarner un personnage, c’est partir à l’aventure »

Confinée, la jeune fille se renferme et ses émotions débordent. Pour calmer ses crises, le psychologique de la famille lui prescrit la scène. Une vocation est née. Son seul régime devient alors la scène, prescrit par son psychologue pour calmer ses crises et servir son besoin impérieux de tout lâcher.

À lire aussi « Pauvres créatures », « Les chambres rouges », « Comme un prince » : les films qu'il faut voir ou ne pas voir

Sur les planches, elle crie, chante, pleure et danse autant qu’elle veut. À y employer toute son énergie, l’écorchée couve un talent qui fer...


Lire la suite sur ParisMatch