Dans « Emily in Paris », Gabriel doit beaucoup au Top Chef Thibaut Spiwack

gabriel emily in paris
Netflix gabriel emily in paris

SÉRIES TÉLÉ - Des plateaux télé de M6 à la série Emily in Paris, il n’y a qu’un pas… ou plutôt un plat. Comme l’a dévoilé l’ancien candidat de Top Chef Thibaut Spiwack sur son compte Instagram, ce lundi 26 décembre, c’est à lui que l’on doit la renommée fictive du chef Gabriel, dans le programme de Netflix.

Et pour cause, c’est lui qui a élaboré l’intégralité de la carte du nouvel établissement de Gabriel, L’esprit de Gigi, un restaurant imaginaire inspiré par la cuisine de sa grand-mère normande.

Au menu : tarte aux fleurs et mousse Pont-l’évêque à la crème d’Isigny, un jardin normand et son émulsion de terre, ou encore une appétissante brioche rôtie comme une viande. « Un travail d’équipe haut en saveur avec la production d’une série de légende », écrit en légende du montage vidéo l’agence qui représente le chef.

Vous ne pouvez pas visionner ce contenu car :

  • Vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers en vous abonnant. Vous ne pourrez donc pas lire nos vidéos qui ont besoin de cookies tiers pour fonctionner.

  • Vous utilisez un bloqueur de publicité. Nous vous conseillons de le désactiver afin d’accéder à nos vidéos.

Si vous n'êtes dans aucun de ces deux cas, contactez-nous à aide@huffingtonpost.fr.

Éliminé à l’issue du onzième prime de l’édition 2022 de Top Chef après un parcours dans la brigade d’Hélène Darroze, Thibaut Spiwack est propriétaire du restaurant Anona dans le XVIIe arrondissement de la capitale. Engagé, il y propose une cuisine gastronomique audacieuse et écoresponsable. Une démarche qui lui a permis de faire partie de la liste des 50 premiers chefs à obtenir l’étoile verte Michelin.

Si les créations qu’il a imaginées pour Emily in Paris n’ont pas été ajoutées à sa carte, elles ont, dans la série, fait un vrai tabac auprès des personnages et même du Guide Michelin, qui a, dans la foulée, attribué à Gabriel sa première étoile.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi