Publicité

Emile retrouvé mort : cette piste écartée par la présence des dents sur le crâne du petit garçon

Porté disparu depuis le 8 juillet dernier, alors qu'il profitait de ses vacances dans la maison de ses grands-parents, le petit Emile n'a depuis laissé aucune trace. Après des longs mois de recherches, l'enquête pour "enlèvement" et "séquestration" vient de prendre un tournant tragique. Ce samedi 30 mars, des ossements humains ont été retrouvés par un promeneur, à proximité du hameau du Vernet, où le petit garçon a disparu.Des analyses ADN ont pu confirmer que ces derniers correspondaient bien à ceux d'Emile. Parmi les ossements, se trouvait également le crâne du petit garçon, rapporte Le Parisien. Le crâne a directement été envoyé en laboratoire afin d'effectuer les premiers examens. Le but est de trouver des potentielles "lésions traumatiques". "Un trou, un enfoncement, une fracture... Quelque chose qui pourrait donner une indication sur la cause la mort", indique Caroline Rambaud, médecin légiste à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches.

"Pas de..." : ce que révèlent les dents sur la mâchoire supérieure

"On va pouvoir estimer approximativement la datation, c'est très large comme intervalle. S'il y avait des insectes au contact du crâne, ça aiderait à se rapprocher du jour du décès", ajoute la spécialiste. La présence des dents sur le crâne du petit Emile peut aussi être un indice : "Les dents sont insérées sur les mâchoires (...) que les dents soient présentes ça veut dire qu'il n'y a pas eu de traumatisme direct sur la mâchoire (...)

Lire la suite sur Closer

Gard : une dispute de couple se termine par une scène surréaliste sur l'autoroute
Quelle huile ne pas mettre sur cheveux colorés ?
Julie Andrieu : mariée depuis 15 ans à Stéphane Delajoux, elle dévoile les secrets de son couple
Meghan Markle : comment la duchesse profite de l’héritage de Diana, sa défunte belle-mère
Disparition de Véronique et Laurent à Madère : ce que montrent les dernières images de vidéosurveillance