Publicité

Emile retrouvé mort : "Le crâne a été porté…", pourquoi l’analyse ADN a été si rapide

La macabre découverte a de nouveau braqué les projecteurs sur le hameau du Vernet. Ce samedi 30 mars 2024, une randonneuse a ramené des ossements à la gendarmerie. Plusieurs expertises et examens ont permis d'affirmait qu'il s'agissait de ceux du petit Émile, porté disparu depuis l'été dernier. Les restes de l'enfants ont été retrouvés non loin de l'endroit où il a été vu pour la dernière fois avant de s'évanouir dans la nature.

Au micro de BMFTV, Stéphane Chevrier, président de la société de chasse du Vernet a décrit l'endroit comme une "zone relativement plate qui n'est pas vallonnée", ajoutant que "si on s'écarte un petit peu et que l'on va du côté des Auches voire un peu plus haut Saint-Martin ou autre, il y a un cours d'eau, d'ailleurs ça s'appelle le vallon des Auches". Les enquêteurs pistent depuis lors le "point zéro", c'est-à-dire "là où il y a le maximum d'ossements, l'endroit où est tombé ou où a été déposé l'enfant", selon François Daoust, ex-directeur de l'institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN).

Comment Emile a-t-il été aussi rapidement identifié ?

La randonneuse a plus précisément ramené aux gendarmes le crâne d'Emile. L'ossement a été immédiatement soumis à un test ADN. "Ce qui est exceptionnel, c'est la remontée immédiate du crâne au laboratoire", note François Daoust ce lundi 1er avril dans l'émission L'heure du crime diffusée sur RTL. Une analyse ADN pratiquée dans un laps (...)

Lire la suite sur Closer

Meghan Markle "incapable de tirer des leçons" : nouveau camouflet pour la femme du prince Harry
Scène d’horreur dans l’Oregon : un homme échappe par miracle à une mort certaine
Mort de Shanon, 13 ans, violée : "Parti en catastrophe…", les détails glaçants de l’agression de la collégienne
Emile retrouvé mort : "Une chance infime", cette théorie peu probable que les enquêteurs n’écartent pas
TÉMOIGNAGE. "J'aime ma petite amie mais je la trompe dès que j'en ai l'occasion"