Publicité

Emile retrouvé mort : cette cagnotte organisée en prévision de l’enterrement du petit garçon

Un tragique dénouement. Depuis le samedi 8 juillet 2023, Emile n’avait donné aucun signe de vie. Le petit garçon, âgé de deux ans et demi, a mystérieusement disparu du domicile de ses grands-parents, dans le hameau dans le Haut-Vernet. De nombreuses recherches ont été effectuées, notamment avec beaucoup de bénévoles, en vain. Ce samedi 30 mars, une randonneuse a déposé un crâne à la gendarmerie. Les analyses ont pu confirmer qu’il s’agit bien d’Emile. Rapidement, un élan de solidarité a vu le jour sur le groupe Facebook intitulé “Prions pour Emile”. Comme l’a indiqué BFMTV, une cagnotte a été lancée par une des administratrices, Mathilde du Gt. "Cette cagnotte a pour but de montrer notre soutien à la famille d'Émile. D'aider à lui offrir un bel enterrement et d'offrir des messes pour sa famille", a-t-elle affirmé. Pour l’heure, ce sont 38 personnes qui ont participé. Dès que sa disparition a été signalée, des recherches ont débuté. En plus des gendarmes, de nombreux bénévoles étaient présents, à chaque battue. Toutefois, aucun élément n’a été trouvé avant ce samedi 30 mars. Si une première réponse a été apportée, d’autres subsistent. Comment ce crâne s’est-il retrouvé à cet endroit, soit 2 kilomètres du lieu de la disparition ? A-t-il toujours été présent ? Pour rappel, des chiens spécialisés en recherche de cadavre et de restes humains du centre national d'instruction cynophile de la gendarmerie (...)

Lire la suite sur Closer

TÉMOIGNAGE. "J'ai découvert que mon petit ami me trompait grâce à une alerte sur sa montre connectée"
Emile retrouvé mort : pourquoi les recherches peuvent-elles durer "des semaines"
Emile retrouvé mort : cette piste écartée par la présence des dents sur le crâne du petit garçon
Glaucome : à quel âge apparaît la maladie ?
Emile retrouvé mort : "Il va falloir le faire parler…", pourquoi les expertises sur le crâne du petit garçon sont très attendues