Publicité

Elon Musk sollicité dans une plainte contre JPMorgan et ses liens avec Jeffrey Epstein

Le gouvernement des îles Vierges américaines a officiellement demandé des documents à Elon Musk dans le cadre d'une plainte contre la banque JPMorgan Chase et ses liens avec le financier décédé Jeffrey Epstein, selon des documents judiciaires publiés lundi.

Une femme, dont l'identité n'a pas été dévoilée, et le gouvernement des îles Vierges américaines ont attaqué l'établissement fin 2022 en lui reprochant d'avoir facilité les agissements de Jeffrey Epstein, accusé de crimes sexuels sur mineurs, en lui permettant de financer ses activités. La banque réfute ces accusations. Elon Musk n'est pas incriminé dans le dossier.

Mais "d'après les informations disponibles, Elon Musk est une personne fortunée qu'Epstein a pu recommander ou tenter de recommander à JPMorgan", est-il écrit dans un document versé au dossier lundi.

Epstein condamné en 2008

Aussi le gouvernement des îles Vierges américaines lui a demandé, le 28 avril, de transmettre tout document évoquant un possible rôle de Jeffrey Epstein dans ses relations avec JPMorgan et/ou l'implication de Jeffrey Epstein dans des crimes sexuels.

Les représentants du gouvernement ne sont toutefois pas parvenus à remettre la demande en mains propres à Elon Musk ou à l'un de ses représentants légaux. Ils demandent, dans les documents publiés lundi, à pouvoir, à défaut, les transmettre à un représentant légal de Tesla.

Une demande similaire avait été émise début avril pour le co-fondateur de Google, Larry Page.

Jeffrey Epstein avait été condamné en 2008 à une peine aménagée de prison de 13 mois pour avoir conduit des jeunes filles à se prostituer en Floride, selon un accord secret passé avec un procureur lui permettant d'échapper à des poursuites fédérales.

Inculpé et arrêté en 2019 pour avoir organisé, pendant plusieurs années, un réseau constitué de dizaines de jeunes filles sous son emprise et avec lesquelles il avait des rapports sexuels dans ses nombreuses propriétés, il s'était suicidé en prison quelques semaines plus tard, avant d'être jugé.

Article original publié sur BFMTV.com