Publicité

Elon Musk, Mexique, Zimbabwe et Éthiopie : les informations de la nuit

Elon Musk ne touchera pas 56 milliards de dollars. La somme correspond à la rémunération proposée en 2018 par le conseil d’administration de Tesla mais contestée par un actionnaire du constructeur automobile. Une juge du Delaware a donné raison à l’actionnaire mardi. Elle estime que la condition pour activer cette compensation - atteindre une valorisation de 650 milliards de dollars - a été suggérée par Musk lui-même qui avait une forte influence auprès du conseil d’administration. Or, les actionnaires n’auraient pas été informés de ce manque d’indépendance. Il peut faire appel mais si la décision est confirmée, le milliardaire ne sera plus que le troisième homme le plus riche du monde, souligne The Verge. Visiblement mécontent, l’intéressé a posté sur Twitter : “N’installez jamais le siège de votre société dans l’État du Delaware”.

Un accident de bus fait au moins 19 morts au Mexique. Le bus, en partance de Guadalajara et à destination de Los Mochis au nord du pays, a percuté un camion de marchandises et pris feu, rapporte El Universal. Il transportait 47 personnes. Beaucoup de corps calcinés n’ont pas encore été identifiés, ont prévenu les autorités. Vingt-deux personnes ont également été blessées. En novembre, un accident d’autocar dans l’État de Veracruz avait déjà fait 12 morts. Le bilan avait été plus grave encore en juillet quand 27 personnes avaient péri dans la chute d’un bus dans les montagnes du Oaxaca.

Job Sikhala libéré au Zimbabwe. C’était “le jour J”, titre le Daily News, pour cette populaire figure de l’opposition. Emprisonné depuis près de 600 jours, Job Sikhala était accusé d’incitation à la violence. Il a finalement été condamné à deux ans de prison avec sursis. Son cas est considéré à l’international comme un exemple de la répression menée par le président Emmerson Mnangagwa. “C’était de la persécution”, a déclaré M. Sikhala, à sa sortie de prison, toujours volontaire : “ces gens qui m’ont détenu dans cette prison pendant longtemps devraient comprendre que ma détermination à payer quelque prix que ce soit pour l’amour de mon pays reste inaltérable”.

[...] Lire la suite sur Courrier international