Elisabeth Borne pupille de la Nation : "C'est un peu choquant de perdre son père aussi jeune"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Elisabeth Borne pupille de la Nation : "C'est un peu choquant de perdre son père aussi jeune"

Après des jours de spéculations, le nom de la Première ministre du deuxième mandat d'Emmanuel Macron a été dévoilé le 16 mai 2022 : c'est Élisabeth Borne qui a été choisie pour succéder à Jean Castex. Pour ses débuts comme chef du gouvernement, Elisabeth Borne doit répondre à une double urgence : constituer son équipe gouvernementale et mener la bataille des législatives, tout en répondant aux attentes sur le pouvoir d'achat et le climat. Décrite par ses pairs comme une travailleuse acharnée qui connaît parfaitement ses dossiers, l'ancienne ministre du Travail n'en manquera pas ! Parallèle à sa nomination, des portraits de celle qui est la première femme à succéder à ce poste après Edith Cresson entre 1991 et 1992 se succèdent pour tenter d'en savoir plus sur cette polytechnicienne de formation. Très discrète sur sa vie privée - on sait qu'elle est divorcée, a un fils prénommé Nathan - elle s'est parfois épanchée sur son enfance, marquée par un drame : la mort de son père quand elle était jeune.

Dans un portrait que Libération lui avait consacré en 2015, à l'heure où le président Hollande l'avait choisie à la tête de la RATP, quelques informations sur son passé avait alors fait surface : "La mère d'Elisabeth Borne était normande. Son père, un Juif d'origine russe d'une famille réfugiée en France en 1939. Résistant, déporté en 1942, il est mort en 1972. Quand Élisabeth Borne, préfète, a remis pour la première fois à un citoyen son décret de...

Lire la suite


À lire aussi

Denis Brogniart, à coeur ouvert : "J'ai eu le malheur de perdre mon père jeune"
Magali Berdah kidnappée par son père plus jeune : "C'est une personne qui est malade..."
TPMP : Benjamin Castaldi choque avec une anecdote sur son père, "c'est horrible" !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles