Publicité

Electroménager : quel est ce nouveau score de durabilité qui vous permettra de faire des économies ?

Qui a récemment détartré sa machine à café ou nettoyé le tambour de sa machine à laver le linge ? Peu de personnes. Pourtant, ce petit geste peut prolonger, voire sauver, la vie de vos appareils ménagers. C’est le message que veut faire passer le gouvernement avec l’installation de l’indice de durabilité, qui va remplacer l’indice de réparabilité, instauré en janvier 2021, dont l’objectif était d’informer les consommateurs sur le caractère plus ou moins réparable de leurs achats.

Mais celui-ci est devenu «has been» et va disparaître au profit de l’indice de durabilité, plus complet. Selon le calendrier prévu par la loi AGEC (anti-gaspillage pour une économie circulaire), la publication du texte créant l’indice de réparabilité sera effective en mars 2024, pour un affichage de l’indice sur les produits en mars 2025. Cet indice, qui a nécessité un an de travaux techniques pilotés par les pouvoirs publics, cumulera le score de la réparabilité, auquel s'ajouteront des données sur la fiabilité du produit.

Concrètement, ce nouvel indice donnera un score global sur 10, qui intégrera le taux de disponibilité des pièces détachées, leur coût, la documentation disponible pour réparer les produits, la résistance du produit face à l’usure et ses contraintes d’utilisation, sa robustesse et sa facilité d’entretien. Plus le chiffre se rapproche de dix, meilleur est le produit. Dans un premier temps, seuls les lave-linges et les téléviseurs vont être concernés. Le smartphone sera probablement le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Arnaque : les clients de BoursoBank pris pour cible par des escrocs
Titres-restaurant : un marché appétissant qui attise les convoitises
Spot Evry 2, Coeur Alsace… les centres commerciaux vous font-ils toujours rêver ?
Electricité, gaz... les agents sont-ils vraiment exonérés de leur consommation réelle à 90% ?
Logement social : ils se retrouvent sans chauffage… mais avec des factures d’énergie démentielles