Eiffel (Canal+) - Pourquoi Gustave Eiffel a failli refuser le chantier de sa vie ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

En 1886, Gustave Eiffel n’a qu’une ambition : plonger dans le ventre de la Ville lumière en décrochant le juteux marché de la future construction du Métropolitain. Ce projet de tour géante, que lui proposent deux de ses ingénieurs, pour faire briller le génie tricolore lors de l’Exposition universelle de Paris de 1889, il le balaie. Inutile ! Avant de se raviser subitement et de se lancer, corps et âme, au point de mettre sa fortune en jeu, dans la construction pharaonique d’un édifice en métal purement décoratif de 300 mètres de haut ! Pour expliquer ce revirement soudain et la fougue que le célèbre ingénieur a mise dans cette entreprise folle, qui lui valut de solides inimitiés avant de lui offrir la gloire éternelle, une hypothèse s’impose : la Dame de fer est une déclaration d’amour ! L’idée est séduisante et hautement probable, même s’il n’en existe aucune preuve.

Épique et romantique

Cette piste, romanesque à souhait, est au coeur du scénario imaginé par Caroline Bongrand, en 1996. Vingt-cinq ans plus tard et presque autant de rebondissements et d’aléas de production (Luc Besson, Ridley Scott, Christophe Barratier… ont envisagé l’aventure), Martin Bourboulon (Papa ou Maman 1 et 2) en tire une somptueuse fresque épique et romantique. « Je trouvais formidable l’idée de faire un film sur ce personnage hors norme et la construction de la tour, avec, en toile de fond, une belle histoire d’amour », dit-il. Eiffel conjugue au plus que parfait l’H... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles