Ehpad : une plateforme lancée "prochainement" pour faciliter le suivi des maltraitances

![CDATA[Shutterstock]]

Orpéa, DomusVi… Plusieurs établissements font l’objet de plaintes pour maltraitances, violence ou mise en danger de la vie d’autrui. Pour mieux recueillir ces signalements et faciliter le suivi des (nombreuses) plaintes, une plateforme officielle va être lancée "prochainement". "L’objectif est de libérer la parole, que les signalements soient plus simples et faire en sorte qu’ils soient pris en considération", a déclaré à la presse le ministre des Solidarités Jean-Christophe Combe un an après la publication du livre-enquête Les Fossoyeurs qui a révélé le scandale Orpéa.

J'ai souhaité dans le cadre de l’élaboration de la stratégie de lutte contre les maltraitances commander une enquête sur la perception des maltraitances par les Français.
Retrouvez les principaux enseignements de cette première enquête sur le sujet ⤵️https://t.co/7ut7zIlvMi

— Jean-Christophe COMBE (@JCCOMBE) January 24, 2023

Actuellement en phase de test, le portail contient des données qui seront conservées par les Agences régionales de santé (ARS). Elles pourront ainsi elles-mêmes lancer des inspections. Pour l’heure, les personnes victimes ou leurs proches peuvent signaler des actes de maltraitance via la ligne téléphonique 3977, gérée par des associations locales.

Depuis juillet 2022, 1 400 établissements considérés comme "les plus à risque" ont fait l’objet de contrôle par l’État, soit des établissements appartenant au groupe Orpea ou ayant fait

(...)

Lire la suite sur Topsante.com

"Sang pur" : quel est ce mouvement complotiste porté par les anti vaccins Covid ?
Immunité : les 5 conseils d'une nutritionniste pour la renforcer cet hiver
Voici 20 aliments pour booster votre immunité cet hiver
CHIFFRES COVID FRANCE. Ce mercredi 25 janvier 2023 : courbes, décès, les infos du jour en direct
Légalisation du cannabis : le Cese favorable à une pratique "encadrée"