EGYPTE. Morsi va procéder à un remaniement du gouvernement

Le président islamiste égyptien Mohamed Morsi s'est félicité, mercredi 26 décembre, de l'adoption de la nouvelle Constitution défendue par ses partisans, et a annoncé un remaniement du gouvernement pour répondre aux défis économiques de l'Egypte, en proie à de graves difficultés.

"Je vais déployer tous mes efforts pour soutenir l'économie égyptienne, qui fait face à d'énormes défis mais a aussi de grandes chances de croissance, et je ferai tous les changements nécessaires dont a besoin cette mission, celle de la croissance et de la production", a-t-il dit dans une allocution télévisée.

"J'ai chargé Hicham Qandil, le Premier ministre, et je suis en consultations avec lui pour procéder aux remaniements ministériels nécessaires", a-t-il ajouté.

La nouvelle constitution adoptée à plus de 63%

Mohamed Morsi s'est réjoui de l'adoption de la nouvelle Constitution, qui reflète selon lui "la libre volonté des Egyptiens" et "l'esprit de la révolution du 25-Janvier", qui a renversé l'autocrate Hosni Moubarak début 2011.

La nouvelle Constitution a été adoptée par 63,8% des votants, une majorité confortable toutefois assortie d'une faible mobilisation des 52 millions d'électeurs inscrits, qui ne sont que 32,9% à avoir voté lors du référendum des 15 et 22 décembre.

Le texte est basé sur "le droit à la citoyenneté (...) sans discrimination" et consacre "la liberté d'opinion, de création et les valeurs de la modération", a-t-il soutenu.

Le chef de l'Etat a reconnu avoir dû prendre "des décisions difficiles" pour faire passer la nouvelle Constitution, censée mener à "une nouvelle ère, avec plus de (...)

Lire la suite sur Le Nouvel Observateur

EGYPTE. Morsi va procéder à un remaniement du gouvernement
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.