Publicité

EDITO. Energie noire, la force qui déchire l'Univers, à découvrir dans le n° 925 de Sciences et Avenir - La Recherche chez vos marchands de journaux

"L’histoire en marche", c'est l'éditorial du rédacteur en chef du mensuel Mathieu Nowak, extrait de Sciences et Avenir - La Recherche n°925, notre numéro daté mars 2024. Le magazine est disponible dans tous les points de vente habituels à partir du jeudi 22 février 2024, et également en version numérique.

Voilà un peu plus d’un quart de siècle que notre connaissance de la nature de l’Univers a radicalement changé. Le constat, fait à la fin des années 1990, que son expansion ne ralentit pas comme on le pensait mais au contraire accélère, impliquait l’existence d’une mystérieuse énergie, moteur de cette accélération.

Nous sommes peut-être à l’aube de savoir si l’une des hypothèses sur la nature de l’énergie noire est la bonne

Ignorant tout de sa nature, les chercheurs l’ont nommée énergie noire (ou sombre, traduction littérale de "dark", la dénomination anglo-saxonne). Si l’on y ajoute la matière noire, nécessaire à l’explication du mouvement des galaxies tel qu’on l’observe, et dont on ne connaît pas plus la nature, cela fait rien de moins que 95 % de la composition de l’Univers qui nous échappent totalement.

"Scientifiquement embarrassant", convient Giuseppe Racca, de l’Agence spatiale européenne (p. 32). Les cosmologistes sont arrivés à forger quatre hypothèses sur la nature de l’énergie noire (p. 28). Et aujourd’hui, nous sommes peut-être à l’aube de savoir si l’une d’elles est la bonne, car trois instruments spécifiquement conçus pour l’étudier s’apprêtent à livrer leurs premiers résultats. Dans la communauté scientifique, l’excitation est à son comble. "Notre discipline vit une époque formidable !", s’enthousiasme la cosmologiste Nathalie Palanque-Delabrouille (p. 37).

Nouveau rendez-vous, avec un éclairage inédit sur une découverte, un personnage, un événement

L’histoire s’écrit sous nos yeux. À propos d’histoire des sciences, nous sommes très heureux de vous proposer un nouveau rendez-vous : trois pages y seront désormais consacrées tous les mois. Parce que, plus que jamais, nous avons besoin de comprendre le passé pour préparer le futur.

Or, cette compréhension ne cesse d’évoluer avec le travail des historiens. C’est donc directement vers eux que nous nous sommes tournés. Chaque mois, un nouvel auteur apportera un éclairage inédit sur une découverte, un person[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi