Publicité

Echappées belles (France 5) - Sophie Jovillard à la rencontre du royaume méconnu des Setos

Après sept siècles d’occupation étrangère, l’Estonie est, depuis son indépendance en 1991, un pays innovant et créatif. Les régions rurales, pour lesquelles la redynamisation a été plus longue, s’ouvrent aujourd’hui au tourisme pour revaloriser leurs terres...

À lire également

Echappées belles (France 5) - Escale aux Seychelles pour Jérôme Pitorin

Ils seraient environ 15 000 aujourd’hui, et vivent de part et d’autre de la frontière entre l’Estonie et la Russie, s’identifiant sous le nom de Setos (ou Cetos), et portant des tenues reconnaissables, blanc rouge noir. Sophie Jovillard a passé quelque temps au contact de ce peuple peu connu, installé dans cette partie du nord de l’Europe depuis 600 avant notre ère. « Il est important que mes enfants connaissent au moins quelques mots de notre langue », explique Maarja Horn. La mère de famille s’attache à apprendre ce dérivé du fi nnois à ses deux garçons, pour perpétuer la culture. Opprimés pendant l’occupation soviétique, les Setos se sont organisés en micronation (depuis 1994), créant dans la commune de Setomaa un « royaume », dont le roi est une divinité très ancienne, nommée Peko. Chaque année, une élection a lieu, donc, pour choisir le vice-roi et la vice-reine, les ülembsootska, chargés de le représenter sur Terre.

Echappées belle, samedi 10 février à 21h05 sur France 5

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi