Publicité

Earth Hour : une heure de son temps pour la planète

Ce samedi 23 mars 2024, à 20h30, la WWF propose d'éteindre les lumières et de prendre une heure pour le climat et la planète.

Prendre une heure de son quotidien pour la dédier à la Terre, c’est ce que propose l’initiative Earth Hour, organisé par le WWF. Lancé en 2007, ce projet invitait à l’époque les gens à éteindre pendant une heure leurs lumières dans le but de sensibiliser aux enjeux climatiques. Cette année, l’événement a lieu ce samedi 23 mars à 20h30.

L'accélération de la crise climatique

"Nous sommes maintenant à un point de basculement avec nos crises climatiques et naturelles, mettant en péril le destin de notre seule maison et de notre avenir à tous. Nous sommes sur la bonne voie pour dépasser, d’ici 2030, la limite d’augmentation de la température mondiale de 1,5 °C fixée par l’Accord de Paris sur le climat, et la nature est également gravement menacée", est-il écrit sur le site de Earth Hour.

En effet, les effets du réchauffement climatique se font de plus en plus ressentir, et ce plus rapidement que ce qui était prévu : en France, 2023 a été la deuxième année la plus chaude de l’histoire, juste derrière 2022.

Lire aussiChangement climatique : on ne pourra plus dire qu'on ne savait pas !

Agir pour la planète

Face à ce constat alarmant, l’organisation non gouvernementale WWF, derrière Earth Hour, propose depuis 2023 d'élargir l'initiative. Au-delà d’éteindre les lumières, les personnes impliquées sont désormais invitées à employer cette "heure pour la planète" afin de réaliser une action bénéfique pour le climat et la planète, quelle qu'elle soit.

Selon la WWF, chaque geste compte, ainsi qu'ils l'écrivent en ligne : "Earth Hour croit que chacun d’entre nous a le pouvoir d’avoir un impact positif sur notre planète, mais c’est à nous, en tant qu’individus, de décider comment nous le faisons."

Les actions possibles sont très simples, suggère l'ONG, comme cuisiner "un plat végan" avec des ingrédients de saison ou même "regarder un documentaire sur la nature et le climat" en famille ou entre amis. Pour les anglophones, plus d’activités sont proposées sur le site de l’initiative.

Retrouvez cet article sur sciencesetavenir.fr