E-commerce. Amazon interdit Visa à ses clients britanniques

·1 min de lecture

Le géant du commerce électronique n’acceptera plus de paiement avec une carte de crédit Visa sur sa plateforme au Royaume-Uni à partir du 19 janvier. Une manière d’obliger le réseau mondial à réduire ses frais de transactions.

Amazon a décidé de se payer Visa au Royaume-Uni. À partir du 19 janvier 2022, le géant du commerce électronique interdira à ses clients britanniques de régler leurs achats sur sa plateforme avec une carte de crédit Visa, protestant ainsi contre les “frais élevés” que percevrait le service de paiement depuis le Brexit.

Cette annonce, faite le mercredi 17 novembre, fait “planer la crainte d’une guerre entre l’e-commerce et le réseau de paiement”, commente le Financial Times.

À lire aussi: Vidéo. Amazon détruit des millions d’articles invendus, le Royaume-Uni demande des comptes

L’action de Visa a reculé “de plus de 5 % après qu’Amazon a écrit à certains clients britanniques pour leur conseiller de changer de mode de paiement”, en accusant “les frais élevés facturés par Visa pour le traitement des transactions par carte de crédit”.

Un ultimatum pour négocier ?

Depuis que le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne, les organismes de paiement ne sont plus soumis outre-Manche au plafond européen sur les commissions de transaction. En octobre, l’entreprise de solutions de paiement américaine a relevé de 0,3 % à 1,5 % son taux pour les paiements par carte de crédit effectués en ligne ou par téléphone entre le Royaume-Uni et l’Europe, et de 0,2 % à 1,15 % celui pour les transactions par carte de débit.

Amazon estime cependant que le Brexit n’a pas grand-chose à voir avec

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles