Publicité

E. coli : ces symptômes qui doivent vous alerter en cas de contamination

Un bébé de 18 mois et une fillette de 7 ans ont frôlé la mort après avoir mangé du morbier. Le fromage au lait cru, vendu par des supermarchés Leclerc, avait été contaminé par la bactérie Escherichia coli, dite E. coli. Il a depuis fait l’objet de rappels massifs en raison de ce risque. Toujours hospitalisés, les deux enfants souffrent du syndrome hémolytique et urémique (SHU). Mais qu’est-ce que cette bactérie et quels sont les symptômes en cas de contamination ?

La bactérie E. coli est présente dans les intestins de nombreux animaux (vaches, veaux, chèvres, moutons, daims, etc.) et est éliminée par les selles, qui peuvent alors contaminer l’environnement (eau, fumier, sol) et les aliments, indique le site du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. Ces bactéries supportent bien le froid (survie de plusieurs jours dans un réfrigérateur), mais elles sont détruites par la cuisson. La contamination peut se produire via l'ingestion d’aliments contaminés consommés crus ou peu cuits (viande de bœuf, lait, produits laitiers non pasteurisés…), mais également en portant ses mains souillées à la bouche ou après avoir touché des animaux porteurs de la bactérie.

Les symptômes d’une contamination à la bactérie E. coli se manifestent un à huit jours après la consommation d’aliments contaminés et se traduisent par une gastroentérite ou une colite hémorragique, c’est-à-dire des diarrhées, des douleurs abdominales, des vomissements... Si ces symptômes passent la plupart du (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Casino : qui pourrait reprendre les 26 magasins toujours sur le carreau ?
10 500 rappels de produits depuis 2021 : comment fonctionne la plateforme Rappel Conso ?
Déguster le vin comme un pro ? Les conseils du chef de cave de la Grande épicerie de Paris
Casino : l’avenir des salariés en suspens
Et si vous goûtiez au vin en amphore, moins cher et plus écologique ?