Publicité

E.coli: fromages au lait cru, steaks hachés... Quels aliments les enfants doivent-ils éviter?

Dans le Rhône, deux fillettes sont dans un état grave après avoir été contaminées en décembre par la bactérie Escherichia coli (E. coli), en mangeant du morbier. Cette bactérie, présente dans le tube digestif des ruminants et qui peut contaminer leur viande ou leur lait, peut entraîner un syndrome hémolytique et urémique (SHU).

Ce syndrome, peu dangereux pour les adultes, peut l'être pour les personnes vulnérables, notamment les personnes âgées et les enfants de moins de 5 ans, et dans certains cas, être fatal. Quelque 160 cas par an sont recensés en France, dus en majorité à de la viande mal cuite, ou des produits laitiers non pasteurisés. Quels aliments faut-il donc éviter de donner aux enfants, pour les protéger de cette bactérie?

Pas de fromages au lait cru, ni de viande mal cuite

En premier lieu, il est absolument primordial de ne pas donner aux jeunes enfants de "fromage non pasteurisé", "de viande crue ou de viande hachée mal cuite avant 5 ans (...) voire 10 ans", a expliqué sur BFMTV Patrick Tounian, chef du service de nutrition pédiatrique de l'hôpital Trousseau à Paris.

Comme le détaille le ministre de la Santé, "les viandes, notamment la viande hachée de bœuf, doivent être bien cuites à cœur et le lait cru, les fromages à base de lait cru et les produits laitiers fabriqués à partir de lait cru ne doivent pas être consommés par les enfants de moins de 5 ans".

Parmi les fromages à base de lait cru, on retrouve notamment le reblochon, le salers, le brie, le picodon, le pélardon, certains camemberts, le morbier et le mont d'or. Pour les petits, il faut privilégier les "fromages à pâte pressée cuite", précise le ministère de l'Agriculture, comme l'emmental, le comté, l'abondance, le beaufort, le gruyère, ou encore "les fromages fondus à tartiner et les fromages au lait pasteurisé".

L'hygiène, facteur essentiel

Les autorités conseillent également de ne pas donner aux enfants de préparations à base de farine crues ou peu cuites, comme les pizzas, les pâtes à gâteaux ou à tarte. Quant aux légumes, fruits et autres herbes, ils doivent être soigneusement lavés avant consommation. Pour cette raison, le docteur Patrick Tounian préconise d'éviter "les produits bios" pour les jeunes enfants.

Enfin, une hygiène méticuleuse en cuisine est nécessaire. Les ustensiles de cuisine doivent être bien lavés, ainsi que les plans de travail, surtout quand ils ont été en contact avec des aliments crus. Le ministère de la Santé insiste sur "le lavage de mains", qui "doit être systématique avant la préparation des repas" et la conservation des aliments, avec les produits crus "conservés séparément des aliments cuits ou prêts à être consommés".

Par ailleurs, les enfants ne doivent pas boire d'eau non traitée (eau de puits, torrent...) et il faut éviter le contact des très jeunes enfants avec les vaches, veaux, moutons, chèvres, daims, et leur environnement.

Article original publié sur BFMTV.com