Dysfonctionnements aux régionales: le Sénat consulte les maires

·1 min de lecture
Le président du Sénat français Gérard Larcher (c) le 1er octobre 2020 lors d'une séance au palais du Luxembourg, à Paris (photo d'illustration) - Thomas COEX © 2019 AFP
Le président du Sénat français Gérard Larcher (c) le 1er octobre 2020 lors d'une séance au palais du Luxembourg, à Paris (photo d'illustration) - Thomas COEX © 2019 AFP

La commission des Lois du Sénat, dotée des pouvoirs d'une commission d'enquête sur les dysfonctionnements dans l'organisation des élections départementales et régionales, a lancé ce mardi une consultation en ligne des maires. La consultation est ouverte jusqu'au 14 juillet à minuit, sur le site du Sénat.

La commission des Lois souhaite "recueillir auprès des maires de France des informations sur les conditions dans lesquelles s'est déroulée, dans leur commune, l'organisation matérielle de ces élections" des 20 et 27 juin.

La commission des Lois a créé à l'issue du premier tour une mission d'information, dotée de pouvoirs d'enquête, "pour faire toute la lumière" sur les dysfonctionnements "majeurs" qui ont marqué le scrutin, notamment dans la distribution des documents de propagande électorale aux électeurs. Elle rendra ses conclusions avant la fin du mois de juillet.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Des dysfonctionnements d'acheminement lors du premier tour

Adrexo, le prestataire chargé de la distribution des plis électoraux dans 51 départements de 7 régions, vertement critiqué pour des dysfonctionnements d'acheminement lors du premier tour, a reconnu dimanche avoir à nouveau rencontré "de nombreuses difficultés" en amont du second tour.

La Poste avait annoncé mercredi dernier qu'elle reprenait, pour le second tour, la distribution de cinq millions de plis électoraux confiés à l'origine à Adrexo.

Ce mardi en fin de journée, les patrons des deux entreprises ainsi que le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin seront auditionnés par la commission des Lois de l'Assemblée.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles