Dupond-Moretti visé par une plainte pour « violences psychologiques »

·1 min de lecture
Éric Dupond-Moretti en juillet 2021.
Éric Dupond-Moretti en juillet 2021.

C?est l?épilogue d?un contentieux ancien. Me Nathalie Tomasini, ex-avocate d?affaires qui s?est spécialisée dans les violences faites aux femmes ? elle s?est fait connaître en défendant Jacqueline Sauvage ?, a déposé une plainte contre Éric Dupond-Moretti pour « violences psychologiques » et « menaces ».

Elle accuse son ancien confrère d?avoir eu un comportement violent lors d?un procès qui s?est tenu en février 2020 devant la cour d?assises d?Évreux. L?avocate s?était jusqu?alors plainte dans les médias à l?issue de sa confrontation dans le prétoire, qualifiant celui qu?on surnomme « Acquitator » de « prédateur mettant les magistrats sous emprise ». Éric Dupond-Moretti avait saisi le Conseil de l?Ordre des avocats contre ce qu?il considérait comme des insultes.

Depuis, avec son ancienne associée Janine Bonaggiunta, Nathalie Tomasini menait une bataille dans les médias contre la nomination d?Éric Dupond-Moretti comme garde des Sceaux. Pour l?entourage du ministre de la Justice, ce dernier serait victime d?une tentative de chantage : « Éric Dupond-Moretti fait l?objet d?une tentative de chantage depuis maintenant près d?un an de la part de son ancienne cons?ur Nathalie Tomasini qui l?accuse de façon mensongère de faits qui seraient survenus en février 2020 alors qu?il était avocat. »

À LIRE AUSSIAccusé de faire « planer la terreur », Éric Dupond-Moretti réplique

Zones d?ombre

« Depuis novembre 2020, alors qu?Éric Dupond-Moretti a toujours nié avoir proféré les i [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles