Publicité

Le drapeau suédois hissé au siège de l'OTAN

Le drapeau suédois hissé au siège de l'OTAN

La Suède devient officiellement le 32è pays membre de l’OTAN. Et met ainsi fin à plus de 200 ans de neutralité. Le pays scandinave, qui n’a pas connu de conflit depuis 1814, avait fait sa demande d’adhésion en mai 2022, quelques mois après l’invasion de Ukraine par la Russie.

"Sans votre soutien et votre engagement personnel, nous ne serions pas là. Je sais que vous auriez fourni les mêmes efforts pour tout pays candidat à l'adhésion. Mais si votre objectif était de nous faire sentir que nous étions spéciaux à vos yeux, vous avez vraiment réussi. Merci également à tous les alliés de l'OTAN qui ont soutenu notre adhésion et qui ont accueilli la Suède en tant que 32e membre de l'Alliance. Nous sommes humbles, mais aussi fiers", a déclaré Ulf Kristersson, Premier ministre de la Suède.

L’OTAN demande à ses membres de consacrer au moins 2 % de leur PIB à leur défense. La Suède, qui a doublé ses dépenses militaires en 4 ans, devrait largement les atteindre cette année.

En dehors de son adhésion à l’OTAN, Stockholm a signé en décembre, un accord qui autorise les Etats-Unis à avoir accès à 17 bases militaires sur le sol suédois.