Dr Cécile Bour : “9 cancers du sein sur 10 guérissent, qu’ils soient ou non dépistés”

·2 min de lecture

A la lumière des données internationales et des études indépendantes, la radiologue Cécile Bour publie un guide qui expose les bénéfices et les risques de la mammographie de dépistage. 

A la veille de la 28e édition de la campagne Octobre Rose, les femmes savent-elles que l’intérêt du dépistage du cancer du sein, tel qu’il est pratiqué en France, est contesté ? Les informe-t-on que l’impact du dépistage mammographique sur la mortalité est « incertain », selon la revue indépendante « Prescrire », et que s’il existe, il est « de faible ampleur » ?

Face à la médiatisation d’Octobre Rose, combien d’entre elles sauront que les bénéfices de ce dispositif de santé publique ont tendance à être surestimés et ses effets nocifs sous-estimés, comme l’indiquait l’OMS, l’année dernière, en préambule de son « guide succinct sur les programmes de dépistage »?

Permet-on aux femmes de faire un choix de santé fondé sur une information scientifique équilibrée ? De quoi en douter, si l’on en juge la nouvelle rubrique « Les éclairages », sur le site de l’Institut national du cancer (INCa), promoteur des campagnes roses. « Les bénéfices du dépistage sont indéniables pour les femmes », affirme-t-il sans détour, classant la controverse scientifique internationale comme une « infox ».

« Scandaleuse désinformation de la part de l’INCa», tacle le Dr Cécile Bour, présidente de « Cancer Rose », un collectif indépendant de médecins qui milite pour que les femmes aient accès à une information indépendante et loyale sur le dépistage systématique du cancer du sein. La radiologue vient de publier « Mammo ou pas mammo? »*, un guide d’aide à la décision, basé sur des données internationales et des études indépendantes, et construit à partir des questions posées par les patientes. Elle répond à nos questions.

Paris Match. La campagne d’Octobre Rose va bientôt décliner ses messages de prévention du cancer du sein, incitant les femmes,(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles