Publicité

Drôme : 6 militants d’ultradroite condamnés pour des violences à Romans-sur-Isère

Des manifestants d'ultradroite se sont réunis, samedi soir, dans le quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère. Une vingtaine de personnes avaient été interpellées.  - Credit:Fabrice HEBRARD / MAXPPP / PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP
Des manifestants d'ultradroite se sont réunis, samedi soir, dans le quartier de la Monnaie à Romans-sur-Isère. Une vingtaine de personnes avaient été interpellées. - Credit:Fabrice HEBRARD / MAXPPP / PHOTOPQR/LE DAUPHINE/MAXPPP

Six individus ont été condamnés à des peines de six à dix mois de prison ferme pour avoir participé samedi 25 novembre, dans la soirée, à une manifestation d'ultradroite à Romans-sur-Isère. Une action liée à la mort de Thomas, poignardé à la fin d'un bal dans un village voisin. Interpellées après les faits, ces six personnes ont été jugées en comparution immédiate au tribunal de Valence. Ce sont des hommes âgés de 18 à 25 ans, désormais interdits de séjourner dans la Drôme et de détenir une arme pendant cinq ans.

Les six individus ont tous été condamnés pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences » ou de « dégradations ». Cinq ont également été condamnés pour « violence » sur policier.

À LIRE AUSSI Mort de Thomas à Crépol : le procureur lance un appel au calme « Quand on vient avec des bâtons, on ne vient pas pour défendre une cause mais pour attaquer », a asséné la procureure Vanina Lepaul-Ercole, qualifiant les accusés d'« irresponsables » et de « délinquants ». Elle avait requis de six à douze mois de prison ferme.

Venus « pour en découdre » avec des jeunes du quartier de la Monnaie

Des dizaines de militants de la mouvance identitaire, cagoulés, venus de toute la France, se sont retrouvés samedi soir à Romans-sur-Isère « pour en découdre », selon les autorités, avec les jeunes du quartier de la Monnaie, dont seraient issues certaines des personnes impliquées dans la mort de Thomas. Vingt manifestants ont été interpellés [...] Lire la suite