Publicité

Une douceur hivernale à la fois record et bientôt ordinaire s'installe en France

Des températures surprenantes marquent la France, avec un redoux précoce faisant oublier les froids hivernaux. Des records de chaleur sont enregistrés, augmentant les risques pour la végétation et l'agriculture.

"On a oublié ce qu'était le froid en hiver" : après avoir été surpris par un petit épisode neigeux, autrefois banal, les Français abandonnent encore leurs gros pulls dès janvier sous l'effet d'un redoux parti pour durer deux semaines, au risque d'une éclosion précoce des végétaux.

"On a oublié ce qu'était le froid en hiver"

Mercredi puis jeudi, "des records mensuels de températures maximales ont été atteints" le long de la Méditerranée, de l'Aude jusqu'au Var, ainsi que dans les Hautes-Pyrénées, au-dessus de 22°C.

"Les températures vont décliner un peu ces prochains jours mais remonter derrière, et on ne voit pas le bout de cet épisode de douceur sur les 15 prochains jours", nouvelle illustration du réchauffement climatique, explique Matthieu Sorel, climatologue à Météo-France.

Profitant du ciel dégagé, les bras de chemises sont réapparus sous le soleil du littoral méditerranéen. Mais une telle météo jusque "début février", "c'est beaucoup trop tôt pour la végétation" qui risque d'éclore comme au printemps, avertit l'ingénieur. "Si on a ensuite un épisode de gel tardif, comme en 2021 (...), alors on peut craindre de lourdes pertes agricoles".

"On a oublié ce qu'était le froid en hiver", résume Matthieu Sorel. "Nos hivers sont de plus en plus doux : la semaine dernière, nous avions l'impression de vivre un froid extraordinaire". Cet épisode, pourtant courant dans les annales, a touché la moitié nord du pays, causant d'importantes difficultés de transports à cause de la neige et du verglas.

Huit jours après, la douceur s'est généralisée sur le pays, le thermomètre remontant de plus de 10°C dans plusieurs régions dans la nuit de samedi à dimanche.

Une anormale douceur nocturne

Dans l'Ouest mercredi, "des records mensuels de douceur nocturne ont été battus à Nantes (12,8°C), Tours (12,7°C) et Niort (13,1°C)", a confirmé Météo-France.

Dans le Sud jeudi, plusieurs records pour un mois de janvier ont été battus selon des valeurs provisoires à 17H00 : en Hautes-Pyrénées, 23[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi