Publicité

Doubs : "Carnage", des enfants saccagent une école primaire sans aucune pitié

C'est un incident choquant et pour le moins inhabituel qui a secoué la ville de Grand-Charmont dans le Doubs. Comme le rapporte 20 minutes, l'école élémentaire Daniel-Jeanney a été vandalisée par de très jeunes casseurs. En effet, cet acte de vandalisme a été attribué à des enfants âgés de seulement 10 à 13 ans. Le parquet de Montbéliard a notamment dénoncé "un acte de parfaite stupidité". C'est un riverain qui a alerté le maire de cette commune de près de 6 000 habitants. C'est une fois arrivé sur place que l'édile a vu s'enfuir cinq à six jeunes mineurs "âgés entre 10 et 13 ans au maximum", a rapporté le procurer de la République, Paul-Edouard Lallois. Selon le magistrat, "l'ensemble des salles de classe a été dégradé, fouillé, les placards ouverts, les tables et les chaises renversées". Les dommages de cet acte de vandalisme sont estimés au moins à 30 000 euros.

L'école a entièrement été saccagée

Les salles de classe ne sont pas les seuls lieux à avoir été saccagés. Le système d'alarme incendie ainsi que du matériel informatique, spécifiquement deux tableaux blancs interactifs, ont été entièrement dégradés lors du saccage. Le réfectoire n'a pas non plus été épargné par l'assaut. En effet, le sol et les murs étaient recouverts par des jets de sauce. "C'est un acte d'une parfaite stupidité, qui consiste à casser pour le plaisir de casser" a souligné le procureur de la République. La commune a immédiatement porté (...)

Lire la suite sur Closer

“Comme des cons !” : Cyril Hanouna atomise sa propre équipe en direct dans TPMP, l’animateur hors de lui
Meurtre de Mélodie, 34 ans, à Marseille : "À la base...", cette défense de son amant qui interpelle les enquêteurs
Raphaël Personnaz : qui est sa femme Clara Géliot ?
Régime : ce fruit populaire qui se transforme en ennemi juré le soir
Atteinte de 5 maladies chroniques, elle réussit un exploit qui laisse pantois