Publicité

Les Dossiers de chroniques criminelles : les histoires d’amour finissent mal en général !

D’amour pour le pire, il sera donc question dans ce nouveau numéro des Dossiers de Chroniques Criminelles. Le magazine vous emmène dans les coulisses de ces histoires d’amour à la fin on ne peut plus sordide. Vous souvenez-vous de Lionel Floury ? Cet homme a miraculeusement échappé à sept tentatives d’assassinat. La commanditaire ? Sa femme à qui il vouait un amour sans fin… L’ironie veut que ce soit l’ouverture d’une assurance-vie qui ait failli coûter cher à Lionel Floury ! Jacques Métais a également été victime d’un scénario diabolique. Retrouvé pieds et poings liés dans les calanques de Marseille, l’enquête penche d’abord pour un règlement de comptes avant de découvrir que c’est son ex-épouse qui a orchestré sa mort !

Dans ce nouveau numéro, la rédaction revient également sur des tueurs en série légendaires. Tout d’abord Guy Georges, dont la traque effrénée durera près de dix ans, mais également Jack l’éventreur dont l’identité reste, à ce jour, encore inconnue. Chacun à leur manière, ils auront marqué le temps et les esprits !

Que faire d’ailleurs lorsque le temps passe et que l’auteur d’un crime n’est pas identifié ? A travers l’histoire des fiancés de Fontainebleau, mystérieusement abattus par des tireurs inconnus, Les dossiers de Chroniques Criminelles s’interroge : et si la France décidait de ne pas fermer un dossier judiciaire avant d’avoir identifié l’auteur du crime ?

Retrouvez Les dossiers de Chroniques Criminelles en kiosque dès le 29 novembre et cliquez ici pour découvrir nos offres d’abonnement.

... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi