Dossier : Comment les enfants deviennent lecteurs

S’il existe des manuels pour enseigner le B.A.-BA et les règles de la langue, il n’y a pas de chemin balisé pour transmettre le goût des livres. Certains enfants y seront entraînés par des séries de romans autour de leur personnage préféré, d’autres y arriveront par la bande dessinée. Mais il est un point vers lequel toutes les recherches autour de la lecture convergent : le dialogue que les plus jeunes peuvent avoir autour d’un ouvrage avec leur entourage est aussi ce qui lui donne tout son prix. Le partage est un tremplin vers la découverte et les textes interpelleront d’autant plus les enfants qu’ils voient les adultes s’y intéresser.

Alors que le festival « Partir en livre », organisé du 22 juin au 24 juillet veut « sortir les livres de leurs lieux habituels » pour multiplier les rencontres avec le jeune public, entre bibliothèques de plages ou ateliers d’illustration, chasses aux histoires ou présentations d’auteurs, voici quelques analyses à relire sur The Conversation pour mieux comprendre ce qui se joue dans la découverte de la lecture.

Cécile Boulaire (Université de Tours) incite à prendre la curiosité pour boussole pour choisir de nouveaux titres plutôt que de ne penser qu’aux supposés bienfaits pédagogiques de tel ou tel album. Ugo Ballenghein (UPEC) nous explique combien les émotions influencent la lecture tandis que Caroline Creusot-Tuphile (Université de Bordeaux) donne quelques pistes pour accompagner un enfant dans la compréhension d’un texte et qu’Erika Godde (Université Grenoble-Alpes) éclaire l’intérêt de la lecture à haute voix. Enfin, Michel Manson (Université Sorbonne Paris-Nord) nous propose un voyage dans l’histoire des livres pour la jeunesse et Éléonore Cartellier revient sur quelques programmes encourageant les enfants à lire.

L’apprentissage de la lecture commence plus tôt qu’on ne le pense

Quelques pistes pour accompagner l’intérêt précoce des enfants pour les mots et les livres.

Lecture : comment choisir un album qui peut vraiment plaire aux enfants

Les images me plaisent-elles ? Le livre va-t-il apporter quelque chose à l’enfant ? C’est souvent ce que l’on a en tête quand on choisit un album de jeunesse. Mais ne faut-il pas revoir ces critères ?

Lire un texte à haute voix aide-t-il à le comprendre ?

Si la lecture à haute voix est très pratiquée en classe et en famille pendant les premières années d’apprentissage de la lecture, elle s’efface ensuite devant la lecture silencieuse. À tort ?

Trois questions sur l’histoire des livres pour enfants

Si la littérature de jeunesse telle qu’on la définit est véritablement née au XIXe siècle, au Moyen Âge, déjà, on concevait des livres pour les enfants.

Lecture, postures, émotions : comment le corps nous aide à comprendre un texte

En quoi notre corps est-il impliqué dans cette activité si intellectuelle qu’est la lecture ? Quel rôle les émotions jouent-elles ? Ces questions ouvrent des pistes pour l’apprentissage de la lecture.

« In extenso » : Lire sur écran, un effort pour les jeunes ?

On qualifie souvent les jeunes générations de « digital natives ». Mais ont-elles vraiment délaissé le papier ? Et est-il si évident pour elles de se concentrer sur les écrans ?

Quelques pistes pour donner envie de lire aux enfants

Il n’y a pas un seul chemin vers la lecture, mais de multiples voies à emprunter en fonction du caractère de chaque enfant. Quelques pistes à cultiver en ces derniers jours de vacances scolaires.

Aider à comprendre les histoires, ça s’apprend aussi !

Reformuler les phrases, expliquer le lexique, questionner l’enfant… Pendant la lecture d’un album, ces réflexes n’ont rien d’anodin et permettent d’éclaircir la part implicite d’une histoire.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles