Publicité

Dordogne: trois chiens de chasse meurent de la maladie d’Aujeszky, transmise par des sangliers

Trois chiens de chasse morts en décembre dernier en Dordogne ont succombé à la maladie d'Ausjesky, rapporte France Bleu Périgord, citant des résultats de prélèvement effectué par le laboratoire national de référence.

Cette maladie présente dans la faune sauvage est mortelle pour les chiens, qui l'attrapent par contact sanguin, particulièrement pendant la chasse. Elle n'est pas transmissible à l'homme.

Les trois chiens, qui appartenaient à des chasseurs du sud du département, ont été euthanasiés par les vétérinaires chez qui ils ont été pris en charge.

Des conseils aux chasseurs

Il n'existe pas de traitement contre la maladie d'Ausjesky. La mort survient rapidement après des symptômes douloureux où le chien peut s'automutiler avant d'être paralysé.

La Fédération de chasse de la Dordogne rappelle à ses adhérents les bonnes pratiques pour éviter toute contamination. "Il faut éviter que les chiens mordent le sanglier pendant et après la mise à mort, au moment où il y a du sang", explique à France Bleu Mickaël Balaine, technicien à la Fédération de chasse spécialisé sur les questions sanitaires.

Le chasseur rappelle également la nécessité de déposer les "viscères des sangliers" dans des "bacs à équarrissage" dédiés pour éviter la contamination des autres carnivores et la dissémination de la maladie.

Lors de cas précédents de maladie en 2022, la préfecture de Dordogne avait indiqué que "limiter les populations de sangliers constitue un moyen d’éviter la propagation de la maladie dans la faune sauvage".

Article original publié sur BFMTV.com