Publicité

Donald Trump remporte la primaire de Caroline du Sud au lendemain de propos racistes et « répugnants »

Donald Trump embrasse le drapeau américain lors d’un meeting dans le Maryland, le 24 février 2024
MANDEL NGAN / AFP Donald Trump embrasse le drapeau américain lors d’un meeting dans le Maryland, le 24 février 2024

ETATS-UNIS - « Les personnes noires m’aiment bien parce qu’ils ont été discriminés et qu’ils me voient comme quelqu’un qui a été discriminé. » Donald Trump, candidat à l’élection de novembre, a tenu ces propos lorsqu’il rencontrait un groupe d’Afro-Américains conservateurs en Caroline du Sud le vendredi 23 février.

Élection présidentielle américaine : Nikki Haley persiste face à Donald Trump, et il y a plusieurs raisons

L’ancien président a essuyé dans la foulée une volée de critiques après ses propos suggérant que ses inculpations faisaient de lui un candidat sympathique aux yeux des Afro-Américains. Mais la polémique ne l’a pas empêché de signer une victoire écrasante à la primaire républicaine de Caroline du Sud, État duquel sa rivale Nikki Haley, 52 ans, a pourtant été gouverneure pendant six ans.

« Le chaos qui accompagne Trump »

Donald Trump s’impose avec environ 60 % des voix pour ce quatrième me scrutin face à sa dernière rivale républicaine. S’il espère forcer son ex-ambassadrice à l’ONU à jeter l’éponge afin de pouvoir concentrer ses attaques sur le démocrate Joe Biden, Nikki Haley refusant pour l’instant de quitter la course à l’investiture républicaine. « Je n’abandonne pas ce combat », a-t-elle nouveau martelé.

« Voilà le chaos qui accompagne Donald Trump, et ce genre de propos offensants va continuer chaque jour jusqu’à l’élection », a également critiqué Nikki Haley en faisant référence aux nouveaux propos polémiques de son rival qu’elle juge « répugnants ».

L’ancien président, candidat à l’élection de novembre, rencontrait un groupe d’Afro-Américains conservateurs en Caroline du Sud vendredi soir, quand il a déclaré : « Beaucoup de gens disent que les personnes noires m’aiment bien parce qu’ils ont tellement souffert et été discriminés et qu’ils me voient comme quelqu’un qui a été discriminé. »

« Honteux et racistes » pour Joe Biden

Embourbé dans les ennuis judiciaires, Donald Trump a aussi dit, à propos de sa photo d’identité judiciaire, désormais célèbre : « Vous savez qui l’a adoptée plus que n’importe qui d’autre ? La population noire, c’est incroyable. »

Autant de propos qui ont été critiqués chez les démocrates comme chez les républicains, voyant là des rapprochements très malvenus entre les Afro-Américains et la criminalité.

« Donald Trump est monté sur scène pour faire des commentaires honteux et racistes », a dénoncé Joe Biden dans un communiqué.

À voir également sur Le HuffPost :

Trump lance sa ligne de baskets dorées, et le camp Biden a trouvé la réponse parfaite

Joe Biden et son fils Hunter étaient visés par des fake news propagées par… un ancien indic du FBI