Publicité

Dolly Parton trop sexy à 77 ans ? Stars et fans fustigent les commentaires âgistes

Dolly Parton pendant la mi-temps du match entre les Washington Commanders et les Dallas Cowboys au AT&T Stadium le 23 novembre 2023 à Arlington, Texas.
Richard Rodriguez / Getty Images Dolly Parton pendant la mi-temps du match entre les Washington Commanders et les Dallas Cowboys au AT&T Stadium le 23 novembre 2023 à Arlington, Texas.

ÂGISME - Short blanc avec boucle de ceinture argentée ornée d’étoiles bleues et crop top bleu assorti. C’est dans cette tenue, inspirée de l’uniforme des pom-pom girls des Dallas Cowboys, que la reine de la country Dolly Parton, 77 ans, s’est produite à la mi-temps d’un match de Thanksgiving de la NFL à Arlington, au Texas, le 23 novembre.

Une performance qui n’avait rien de particulier, alors que Dolly Parton vient de sortir son 49e album, « Rockstar », mi-novembre, et qu’il a rejoint la troisième place du classement Billboard 200, derrière Drake et Taylor Swift. Sauf que certains spectateurs ont estimé que sa tenue n’était pas « appropriée » pour une femme de son âge.

Parmi les commentaires sur les réseaux sociaux, on pouvait notamment lire « Qui diable a donné cette tenue à Dolly Parton ? » ou « Que pensez-vous du fait que Dolly Parton, 77 ans, s’habille comme une pom-pom girl des Dallas Cowboys de 20 ans ? ». Des remarques que l’on peut qualifier d’âgistes, c’est-à-dire discriminants envers l’âge d’une personne. Pourquoi une femme de plus de 75 ans ne pourrait-elle pas porter un crop top et un short ?

« C’est vous qui devriez avoir honte, pas elle »

Rapidement, d’autres stars et des fans ont vivement défendu la chanteuse country. Nombre d’entre eux ont répliqué : « Pour tous ceux qui se plaignent de la façon dont Dolly Parton s’est habillée ce soir, elle est ce qu’elle est et a toujours été. Une putain de reine. »

L’actrice et productrice Whoopi Goldberg, notamment, a évoqué Dolly Parton lors de son talk-show, The View. « Apparemment, ma dinde n’était pas la seule chose que les gens détestent en ligne », a-t-elle commenté.

Avant de poursuivre : « La superstar Dolly Parton, âgée de soixante-dix-sept ans, a volé la vedette à Thanksgiving lors du match Cowboys/Commanders, habillée en pom-pom girl des Cowboys de Dallas, mais certains critiques lui ont intimé de faire son âge. Allez vous faire voir. »

La co-animatrice de l’émission, Sunny Hostin, a renchéri : « Je ne sais pas si c’est un piercing au nombril qu’elle porte, mais je veux la même chose », faisant référence à l’étoile argentée couvrant le nombril de Dolly Parton. La sœur de Dolly Parton, Stella Parton, a également pris la parole sur X (ex-Twitter) pour la défendre.

« J’ai personnellement trouvé ma grande sœur Dolly très mignonne dans son costume de pom-pom girl des Dallas Cowboys, écrit-elle. À ceux d’entre vous qui critiquent une personne de 77 ans sur des talons hauts, je vous dis d’aller vous faire foutre. C’est vous qui devriez avoir honte, pas elle. »

« Elle est magnifique »

Le commentateur de CBS et ancien quarterback des Cowboys, Tony Romo, s’était lui-même extasié en live après la performance de Dolly Parton. « Elle est magnifique, a-t-il souligné. Elle est merveilleuse. Qui n’aime pas Dolly Parton ? »

Dans une interview accordée au Guardian en octobre, Dolly Parton expliquait que son look, arboré dès sa jeunesse, avait été inspiré par la « traînée de la ville », une femme qui portait des talons hauts et des jupes serrées, qu’elle admirait.

« Elle était flamboyante. Elle avait du rouge à lèvres rouge vif, de longs ongles rouges. Elle avait des chaussures à talons hauts, des petits poissons rouges en plastique flottant dans les talons, des jupes courtes, des hauts décolletés, et je la trouvais tout simplement belle, décrivait Dolly Parton. Quand les gens disaient : ‘Elle n’est rien d’autre qu’une ordure’, je répondais toujours : ‘eh bien, je veux être elle quand je serai grande.’ »

À voir également sur Le HuffPost :

« The Libertines » revient en France pour la 35e édition des Inrocks Festival en 2024

Cigarette : Ce qui manque au plan anti-tabac pour vraiment cibler les jeunes