Publicité

Doit-on dire "un après-midi" ou "une après-midi ?"

Si le sens du mot "après-midi" ne fait aujourd’hui guère débat aussi bien auprès du grand public que chez les linguistes, ce terme fait partie des rares de notre dictionnaire à faire l’objet de débats multiséculaires quant à son genre. Tout comme "hymne", "enzyme" ou "réglisse", on peut l’entendre prononcé et utilisé aussi bien au masculin qu’au féminin. S’agit-il d’une erreur grammaticale d’un des deux camps, d’une évolution du genre au fil des siècles, ou d’une simple curiosité de la langue française, qui n’en manque pas par ailleurs ? On vous dit tout sur le bien mystérieux mot "après-midi".

Les deux usages du mot "après-midi", la masculine comme la féminine, sont communément admises à l’écrit comme à l’oral. Si le dictionnaire Littré le désigne comme nom féminin, il précise également que l’emploi du masculin est tout à fait possible. Avec le temps, c’est d’ailleurs cette deuxième forme qui s’est démocratisée comme celle par défaut. Le féminin reste régulièrement employé, notamment pour donner au mot une signification plus spécifique. Le féminin "une après-midi" sera par exemple plus souvent utilisé pour désigner une action dans la durée ("une matinée", "une soirée") tandis que le masculin se référera à un repère temporel (l’après-midi d’une journée précise). Le féminin est aussi employé pour donner au mot une teneur plus poétique et soutenue, même si les écrivains classiques avaient chacun leur avis sur ce débat : Baudelaire, Zola ou Giono privilégiaient le féminin, contrairement (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi dit-on que "les carottes rendent aimable" ?
Pourquoi dit-on que les chats ont "9 vies" ?
Quelle est la différence entre un typhon, un cyclone, une tornade et un ouragan ?
Quelle est la différence entre un lac et un étang ?
Faut-il écrire “soi-disant” ou “soit-disant” ?