Doigt d'honneur d'Eric Zemmour : cette justification d'Elisabeth Lévy qui risque de faire tiquer

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le geste d'Eric Zemmour n'a pas fini de faire parler de lui. En déplacement à Marseille ce samedi 27 novembre, le polémiste a effectué un doigt d'honneur en ajoutant "Bien profond" pour répondre à une femme qui a réalisé le même geste à son attention. Malheureusement pour lui, la scène a été capturée par un photographe de l'AFP et a immédiatement tourné en boucle sur les réseaux sociaux.

Éric Zemmour à Marseille.

Celui qui sera candidat à la présidentielle dans une semaine maximum fait un doigt d'honneur à une femme qui lui en fait un, en ajoutant "et bien profond", pendant que sa conseillère Sarah Knafo rit.

( AFP de @nicotucat) pic.twitter.com/7OjGHUqa7s

— Paul Larrouturou (@PaulLarrouturou) November 27, 2021

Ce lundi matin, des journalistes étaient réunis dans l'émission L'heure des pros sur Cnews présentée par Pascal Praud, et ont donné leurs avis sur le geste commis par Eric Zemmour. Tous sont tombés d'accord en condamnant ce doigt d'honneur, mais les justifications d'Elisabeth Lévy ont toutefois interrogé.

"Tout le monde est à cheval sur les bonnes manières"

Sans trop défendre Eric Zemmour, la journaliste Elisabeth Levy a toutefois tenu des propos compréhensifs à son égard, et s'est montrée offusquée par une telle polémique qui, selon elle, n'avait pas forcément lieu d'être : "Vous ne trouvez pas qu'on en fait un peu des caisses ? Je trouve que le scandale c'est qu'il ne puisse pas parler quand il se déplace. [...] Tout d'un coup,

(...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Coronavirus : pourquoi le nouveau variant se nomme Omicron
"Zemmour n'arrive pas à tuer Eric" : les gros doutes des amis proches du candidat présumé après son dérapage
Coronavirus : où est-on le plus contaminé ?
"Elle a été censurée ?" : cette petite blague de François Hollande face à Laurent Delahousse après un bug technique
Covid-19 : la triste prévision d'Olivier Véran se confirme, la France retient son souffle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles