Publicité

D'où vient la tradition du port de la cravate ?

Si l’on trouve déjà des références à la cravate lors du règne de l’empereur Qin (IIIe siècle avant J-C), sa version moderne remonte au XVIIe siècle, dans un régiment de hussards croates. La cravate avait alors une fonction de maintien du col de la chemise, et assurait le bon maintien des hommes. Au fil des siècles, la cravate (et ses fameux nœuds) a évolué au gré des modes pour devenir un accessoire de mode porté en des occasions particulières. La cravate résiste dans le monde du travail malgré l’arrivée massive du look casual, et certaines professions en font encore un élément phare de leur costume. Entre accessoire chic et symbole masculin par excellence, on vous dit tout sur la cravate.

Cette écharpe blanche qui complétait l’uniforme des hussards croates a rapidement été adoptée par toute l’Europe dont la France. Le régiment de ces hussards croates prit le nom de Royal-Cravates en 1666, laissant supposer que le mot "cravate" est une déformation du mot "croate". La cravate n’a alors pas uniquement une fonction esthétique : elle permet de protéger les boutons et de maintenir le col de la chemise. La cravate de l’époque s’apparente plus à un foulard soigneusement noué. Les nœuds ont d’ailleurs évolué également : les jugeant trop compliqués lors de la révolution industrielle, les ouvriers ont inventé le nœud simple permettant de laisser pendre les deux extrémités sur le devant. La cravate s’adapte aux modes : ainsi, entre 1960 et 1980, elle s’élargit de 14 centimètres pour accompagner (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A-t-on le droit de se garer devant son propre garage ?
Droit à l'avortement : ce que cela changerait si l'IVG entrait dans la Constitution française
Quelle est la différence entre tutelle et curatelle ?
Le top des meilleures chaussures pour faire de la randonnée !
Quel nombre de trimestres faut-il cotiser pour la retraite ?