Publicité

D'où vient l'expression "qui dort dîne" ?

Selon l’expression "qui dort dîne", une bonne nuit de sommeil permettrait de faire l’impasse sur un repas. Une idée aujourd’hui dépassée, car il est déconseillé de sauter des repas, même s’il est fortement recommandé de prendre son dîner au moins une heure avant le coucher. Cet adage est néanmoins encore régulièrement utilisé, comme d’autres vieilles expressions françaises comme "la nuit porte conseil" ou "l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt". D’après l’explication la plus répandue, "qui dort dîne" est une expression qui a traversé les siècles, car elle remonterait au Moyen Âge.

L’expression "qui dort dîne" remonterait à l’époque du Moyen Âge. Un voyageur louant une chambre dans une auberge devait également prendre son dîner sur place. Les aubergistes imposaient en effet des formules comprenant le dîner et la nuit, afin de rentabiliser la venue d’un client. Ils auraient alors utilisé l’expression "qui dort dîne", synonyme de "si on dort, on mange aussi". Au XVIIIᵉ siècle, il y aurait même eu des écriteaux devant les auberges avec la phrase "qui dort, dîne" inscrite. L’objectif aurait été de faire passer le message à la clientèle de façon claire, et l’expression serait restée. Les premières mentions de cette expression remontent au XVIIᵉ siècle, car elle est citée dans un recueil de poèmes publié à Amsterdam. Depuis, cette expression est restée, à l’instar de "qui aime bien châtie bien" ou "passer à tabac".

L’origine de "qui dort dîne" pourrait remonter à l’Antiquité, à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ces inventeurs qui ont regretté leurs inventions
D’où vient le nom de la mer Égée ?
Quel est le plus vieux conflit international au monde qui perdure à ce jour ?
Quels sont les pays où les agriculteurs sont les mieux payés au monde ?
Rue David Bowie à Paris : ces autres rues qui rendent hommage à des chanteurs