Publicité

Djokovic défait, l’AfD sous la menace et agriculteurs en colère… La semaine en photos

Le tennisman serbe Novak Djokovic pendant son match de quart de finale de l’Open d’Australie face à l’Américain Taylor Fritz, le 23 janvier 2024, à Melbourne. . PHOTO ISSEI KATO/REUTERS
Le tennisman serbe Novak Djokovic pendant son match de quart de finale de l’Open d’Australie face à l’Américain Taylor Fritz, le 23 janvier 2024, à Melbourne. . PHOTO ISSEI KATO/REUTERS

Un véritable exploit : le numéro un mondial serbe, Novak Djokovic, ne s’était pas incliné à l’Open d’Australie depuis 2018. Le tennisman italien Jannik Sinner l’a battu en quatre manches à Melbourne le 26 janvier. Face à cette performance, les médias transalpins ne tarissent pas d’éloges. “Sinner, tu es dans l’Olympe”, s’enflamme la Gazzetta dello Sport. Et pour La Repubblica, ce match est “une indication sur ce que va être le tennis dans l’avenir”.

Sur la pancarte : “Elle c(hie) sur les nazis !”. Un membre des Teckels contre les nazis, un groupe né sur Facebook, avant une manifestation contre le racisme et l’extrême droite, devant le Reichstag, à Berlin en Allemagne, le 21 janvier 2024. . PHOTO CHRISTIAN MANG/AFP
Sur la pancarte : “Elle c(hie) sur les nazis !”. Un membre des Teckels contre les nazis, un groupe né sur Facebook, avant une manifestation contre le racisme et l’extrême droite, devant le Reichstag, à Berlin en Allemagne, le 21 janvier 2024. . PHOTO CHRISTIAN MANG/AFP
Sur la pancarte : “Elle c(hie) sur les nazis !”. Un membre des Teckels contre les nazis, un groupe né sur Facebook, avant une manifestation contre le racisme et l’extrême droite, devant le Reichstag, à Berlin en Allemagne, le 21 janvier 2024. . PHOTO CHRISTIAN MANG/AFP
Sur la pancarte : “Elle c(hie) sur les nazis !”. Un membre des Teckels contre les nazis, un groupe né sur Facebook, avant une manifestation contre le racisme et l’extrême droite, devant le Reichstag, à Berlin en Allemagne, le 21 janvier 2024. . PHOTO CHRISTIAN MANG/AFP

Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté en Allemagne du 19 au 21 janvier contre le parti d’extrême droite AfD, que la République fédérale envisage de dissoudre. Mais dans son édition du 22 janvier, la Frankfurter Allgemeine Zeitung argue que ces mobilisations ne doivent pas remplacer la politique, “car cela présupposerait un régime de non-droit”. L’AfD dépasse les 20 % d’approbation dans les sondages nationaux allemands.

Des agriculteurs français bloquent la rocade de Bordeaux, le 24 janvier 2024. . PHOTO PHILIPPE LOPEZ / AFP
Des agriculteurs français bloquent la rocade de Bordeaux, le 24 janvier 2024. . PHOTO PHILIPPE LOPEZ / AFP
Des agriculteurs français bloquent la rocade de Bordeaux, le 24 janvier 2024. . PHOTO PHILIPPE LOPEZ / AFP
Des agriculteurs français bloquent la rocade de Bordeaux, le 24 janvier 2024. . PHOTO PHILIPPE LOPEZ / AFP

La colère du monde agricole monte sans faiblir en France et s’exprime dans des manifestations et des barrages routiers. Une liste de revendications a été publiée par les syndicats le 23 janvier, à laquelle le gouvernement a promis de répondre. Celui-ci “est dos au mur, s’il ne lâche pas du lest sous forme de nouvelles subventions aux agriculteurs”, assure le quotidien suisse Blick.

La candidate républicaine à l’élection présidentielle et ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, en campagne à Charleston le 24 janvier, avant la primaire de la Caroline du Sud. . PHOTO RANDALL HILL/REUTERS
La candidate républicaine à l’élection présidentielle et ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, en campagne à Charleston le 24 janvier, avant la primaire de la Caroline du Sud. . PHOTO RANDALL HILL/REUTERS
La candidate républicaine à l’élection présidentielle et ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, en campagne à Charleston le 24 janvier, avant la primaire de la Caroline du Sud. . PHOTO RANDALL HILL/REUTERS
La candidate républicaine à l’élection présidentielle et ancienne ambassadrice des États-Unis à l’ONU, Nikki Haley, en campagne à Charleston le 24 janvier, avant la primaire de la Caroline du Sud. . PHOTO RANDALL HILL/REUTERS

Déjà large vainqueur dans l’Iowa, Donald Trump a remporté la primaire du New Hampshire, devançant sa rivale, Nikki Haley, le 23 janvier. Pour l’ex-président américain, la voie se dégage vers la nomination comme candidat républicain à l’élection présidentielle. Mais Nikki Haley ne s’avoue pas vaincue, note la presse d’outre-Atlantique. “Le New Hampshire est la première primaire de la nation. Cette course est loin d’être finie”, a-t-elle asséné.

Dans la bande de Gaza, des Palestiniens fuient Khan Younès vers Rafah, le 25 janvier 2024, alors que les combats entre Israël et le Hamas font rage. . PHOTO AFP
Dans la bande de Gaza, des Palestiniens fuient Khan Younès vers Rafah, le 25 janvier 2024, alors que les combats entre Israël et le Hamas font rage. . PHOTO AFP
Dans la bande de Gaza, des Palestiniens fuient Khan Younès vers Rafah, le 25 janvier 2024, alors que les combats entre Israël et le Hamas font rage. . PHOTO AFP
Dans la bande de Gaza, des Palestiniens fuient Khan Younès vers Rafah, le 25 janvier 2024, alors que les combats entre Israël et le Hamas font rage. . PHOTO AFP

Grâce à la médiation du Qatar, de l’Égypte et des États-Unis, Israël et le Hamas se seraient accordés sur une trêve, a révélé Ha’Aretz le 25 janvier. Selon les termes de cet accord, la libération des 130 otages israéliens enlevés le 7 octobre se déroulerait pendant une trêve de trente-cinq jours. En échange, l’État hébreu libérerait des prisonniers palestiniens et permettrait la livraison d’aide humanitaire à l’intérieur de la bande de Gaza.

[...] Lire la suite sur Courrier international