Dix garde-frontières iraniens tués à la frontière pakistanaise

LONDRES (Reuters) - Dix gardes-frontières iraniens ont été tués mercredi par un commando extrémiste sunnite venu du Pakistan, rapporte l'agence de presse Tasnim. L'attaque a été revendiquée par le groupe Djaïch al Adl, précise l'agence. La province du Sistan-Balouchistan, dans le sud-est de l'Iran, est régulièrement le théâtre de violences provoquées par des groupes séparatistes ou des trafiquants de drogue. (Bozorgmehr Sharafedin; Tangi Salaün pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles