Dix ans après la mort de Ben Laden, Joe Biden se souvient

Source AFP
·1 min de lecture
Le 1er mai 2011, quand Oussama ben Laden a été tué, Joe Biden était le vice-président de Barack Obama.
Le 1er mai 2011, quand Oussama ben Laden a été tué, Joe Biden était le vice-président de Barack Obama.

Le 1er mai 2011, le jour où le chef d'Al-Qaïda Oussama ben Laden a été tué au cours d'une opération spéciale à Abbottabad (Pakistan), Joe Biden se trouvait aux côtés de Barack Obama dans la « Situation Room » (salle de crise sécurisée). Il était alors présent comme vice-président. Dix ans plus tard, c'est en tant que président des États-Unis qu'il se souvient de ce jour-là. « C'est un moment que je n'oublierai jamais », a-t-il déclaré.

Se remémorant ce moment à part dans sa longue carrière politique, Joe Biden a salué, dans un communiqué, « les membres des services de renseignement qui l'avaient méticuleusement traqué, la clarté du président Barack Obama au moment de prendre la décision, le talent et le courage de [l']équipe sur le terrain ».

Joe Biden assure que les États-Unis resteront vigilants après le retrait des troupes d'Afghanistan

Évoquant le retrait prochain des troupes américaines d'Afghanistan, le locataire de la Maison-Blanche a souligné que les États-Unis resteraient « vigilants » face à la menace que constituent les « groupes terroristes ». « Nous continuerons à surveiller et à agir face à toute menace [aux intérêts américains] qui émergerait d'Afghanistan », a-t-il prévenu.

À LIRE AUSSILuc de Barochez ? Face au djihad mondial, changer de stratégie