Diversité. L’Agence spatiale européenne recrute des “parastronautes”

BBC News Online (Londres)
·1 min de lecture

Dans son appel à candidatures pour recruter ses futurs astronautes, l’Agence spatiale européenne (ESA) encourage des personnes en situation de handicap à postuler.

L’Agence spatiale européenne (ESA) lance un nouvel appel à candidatures pour recruter ses futurs astronautes. Et elle souhaite que le processus soit le plus inclusif possible. Ainsi, elle encourage des personnes ayant un “handicap physique qui les empêcherait normalement d’être sélectionnées en raison des exigences imposées par l’utilisation du matériel spatial actuel” à postuler, peut-on lire sur son site.

“Soyons clairs, nous ne sommes pas à la recherche d’un touriste de l’espace qui se trouverait être en situation de handicap, insiste auprès du site de la BBC David Parker, le directeur du programme robotique et vols spatiaux habités de l’ESA. Il ajoute :

Cette personne sera membre à part entière d’une mission spatiale. Elle devra participer aux tâches scientifiques et à toutes les opérations normales de la station spatiale internationale.”

Les personnes ayant une déficience des membres inférieurs ou dont la croissance fut limitée – des circonstances qui ont toujours été un obstacle par le passé – sont encouragées à postuler. Selon la chaîne britannique, l’ESA aurait même sollicité le Comité paralympique international pour qu’il lui recommande des candidats potentiels.

À lire aussi: Rio 2016. Jeux paralympiques : l’incroyable moisson ukrainienne

“L’être humain n’a pas évolué pour aller dans l’espace, donc, en matière de voyage spatial, nous sommes tous handicapés”, fait remarquer Samantha Cristoforetti, astronaute italienne recrutée en 2009, en même temps

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :