Publicité

"Ils ont dit qu’on était des vicieuses" : agressée sexuellement par son grand-père, Béatrice Dalle dévoile la réaction de sa famille

C’est en novembre dernier, dans le documentaire Béatrice Dalle, à prendre ou à laisser diffusé sur France 3, que Béatrice Dalle a révélé avoir été victime d’inceste de la part de son grand-père alors qu’elle n’était qu’enfant. "Le grand-père qui touche les petites-filles… J’ai 6 ans. Le vieux était dans le jardin, il te touche (…) C’est ignoble que ton grand-père te chope dans le jardin, te dise « On va se faire un bisou d’amoureux ». Il veut te rouler une pelle. C’est ton grand-père… Avec ma cousine, on n’allait plus dans le jardin", racontait ainsi la comédienne en précisant que personne, dans sa famille, ne l’avait crue lorsqu’elle a dénoncé les faits.

Béatrice Dalle revient sur la réaction de ses proches dans le dernier numéro du magazine Elle. La comédienne souligne ne pas avoir été soutenue à l’époque. "Mes proches ? Ils ont dit qu'on était des vicieuses, ma cousine et moi. Si, à 6 ans, on est des vicieuses… Pas grave. Ça ne m'a pas traumatisée. Peut-être que je suis forte ?", se souvient-elle ainsi. Elle fait preuve de la même franchise en se confiant sur ce que lui a fait vivre son grand-père : "Je devais être profondément hétéro pour continuer à aimer les garçons après des gestes pareils. C'était ignoble. Quand t'es adulte, au moins, tu sais ce qui se passe, quand t'es petite, tu sais pas… c'est gluant de saleté. Mais je ne veux pas pleurer, jouer les victimes".

À lire également

Béatrice Dalle, à prendre ou à laisser (Arte) : "J’ai l’impression d’être une actrice morte à qui l’on rend hommage"

La comédienne, qui s’est fait connaître au cinéma grâce au film 37°2 le matin de Jean-Jacques Beineix, se confie aussi sur son départ en douce du Mans pour Paris alors qu’elle n’avait que 14 ans. "J'ai dit à mes parents que je dormais chez une copine au Mans –...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi