Publicité

La dispute de DALS entre Inès Reg et Natasha St-Pier a donné des idées à Ikea

Athont Colette et Natasha St-Pier dansent dans DALS 2024 ensemble.
TF1 Athont Colette et Natasha St-Pier dansent dans DALS 2024 ensemble.

DALS - Un coup de com’ qui frôle le coup de génie. L’incendie brûle depuis plusieurs jours maintenant dans la famille Danse avec les stars. La dispute entre Inès Reg et la chanteuse Natasha St-Pier est devenue une affaire légale avec le dépôt d’une main courante et fait la Une de l’actualité depuis la prise de parole de l’humoriste. De quoi inspirer les mèmes mais aussi les publicités.

Le conflit entre Inès Reg et Natasha St-Pier fascine, et c’est à cause de notre rapport à la télévision

Le 26 mars, RTL a joué une première fois avec la polémique par le biais d’une photo des deux femmes associée à son slogan « Vivre Ensemble » . À l’image, Inès Reg et Natasha St-Pier côte à côte.

Ikea s’en est ensuite emparé. Sur X (anciennement Twitter), l’entreprise suédoise lui a emboîté le pas et a ironisé sur la situation en partageant une publicité, ce mercredi 27 mars.

L’objet en question est une plaque d’isolation phonique, ou sonore. Le panneau acoustique est destiné à recouvrir un mur ou un plafond et permet d’étouffer le bruit en provenance de la pièce « Pour étouffer tous types de nuisances sonores ». En légende de cette image, Ikea précise « y compris pour les salles de répétitions. »

Cette plaisanterie vise directement la polémique de Danse avec les stars. En effet, comme le racontent Inès Reg et Natasha St-Pier dans leurs longues stories Instagram respectives, c’est bien le bruit qui est à l’origine de leur dispute. Lors de leur toute première semaine de répétition dans les studios Kéral, un accrochage a eu lieu en raison du volume sonore des musiques entendues d’une salle à l’autre. Elles affirment toutes les deux que le bruit provenant de la salle de l’autre était très gênant notamment pour pouvoir réaliser des interviews.

La situation aurait dégénéré lorsqu’Inès Reg est venue accompagnée de son cadreur et de son journaliste dans la salle de Natasha St-Pierre et Anthony Colette. Pour « plaisanter », la chanteuse québécoise a traité l’humoriste de « petite salope », avant de la conduire hors de la salle. Leurs rapports se sont ensuite envenimés malgré des excuses, et traduits par une mise à pied de Natasha St-Pier, puis une main courante déposée par cette dernière à l’encontre d’Inès Reg. Pas certain qu’un panneau acoustique suffise à étouffer cette polémique-là.

À voir également sur Le HuffPost :

Cyril Hanouna et CNews n’ont pas manqué de se moquer de Yann Barthès auditionné à l’Assemblée

Catherine Laborde ciblée par un mème misogyne, les internautes français s’unissent pour la défendre