Publicité

Disparition de Véronique et Laurent à Madère : "Surtout pas…", le cri d’alarme de leur fille après de nouvelles recherches

Ils n’ont plus donné signe de vie depuis presque trois semaines. Véronique et Laurent Blond, 56 et 58 ans, se sont volatilisés le 16 mars dernier alors qu’ils passaient leurs vacances dans le nord de l’île portugaise de Madère. Selon leur fille Johanna, le couple originaire de Beaumont-de-Lomagne (Tarn-et-Garonne) serait parti vers 14h30 pour une promenade digestive. Quelques heures plus tard, la jeune femme s’est étonnée de ne pas les voir rentrer et a signalé leur disparition. Depuis, des fouilles de grandes ampleurs sont menées près du lieu de la disparition, notamment sur la portion de route entre Sao Vicente et Ponta Delgada susceptible d’avoir été empruntée par les deux quinquagénaires. Ce mercredi 3 avril, les recherches se sont concentrées sur des chemins très escarpés, en flanc de montagne, où ceux-ci pourraient avoir fait une chute. "Ici, la montagne peut être dangereuse, car il y a beaucoup de zones non protégées dans une végétation très dense", décrit un policier de Sao Vicente réquisitionné pour les fouilles.

À Madère, on oublie déjà Véronique et Laurent

Mais alors que les recherches se poursuivent, les noms de Véronique et Laurent se font un peu moins entendre à Madère. Remplacée par d’autres sujets d’actualité, la disparition des deux quinquagénaires passe au second plan dans les conversations. "Le sujet a été évoqué tout au début mais depuis quelques jours, les gens en parlent moins. On espère qu’ils (...)

Lire la suite sur Closer

Mort de Shanon, 13 ans, violée : “Ils se considéraient comme…”, cette thèse qui va avoir du mal à convaincre
Astrologie 2024 : le signe du Capricorne aura-t-il de la chance en avril ?
Une petite fille revient avec une horrible calvitie de son école
Émile retrouvé mort : "Cela nous a prouvé que…", cette autre famille en souffrance qui a appris la nouvelle de plein fouet
TÉMOIGNAGE. “Enseignants, nous avons adopté l'un de nos élèves”