Publicité

Disparition de Maddie McCann : cette décision rarissime de la police avant le procès du principal suspect

C’est l’un des procès les plus attendus de cette année 2024. Vendredi 16 février, le tribunal de Brunswick ouvrira le procès de Christian Brueckner, pédocriminel de 47 ans soupçonné d’avoir joué un rôle dans la disparition de Maddie McCann, le 3 mai 2007 au Portugal. Actuellement détenu à Kiel, en Allemagne, l’homme est soupçonné d’au moins trois viols et deux abus sexuels sur des enfants, tous perpétrés au Portugal entre 2000 et 2017. Et si le procès, qui durera jusqu’au mois de juin, n’a rien à voir avec la petite Madeleine McCann, la police allemande a annoncé avoir émis un "polizeianordnung" (un ordre de la police officiel) demandant la mise au point un dispositif de sécurité colossal et inédit autour du tribunal de Brunswick. Comme le dévoile le Daily Mirror, il est prévu que des policiers armés soient déployés à l’intérieur et à l’extérieur du tribunal pour chacune des 29 audiences programmées de février à juin. Magistrats, médias et membres du public devront présenter une pièce d’identité officielle afin d’entrer dans le tribunal et Brueckner lui-même ne sera pas traité comme tous les autres accusés. Avant et après chaque audience programmée dans la salle 141 du tribunal, le quadragénaire passera par un tunnel sécurisé avec ses représentants. Il ne rentrera pas à la prison de Kiel pendant toute la durée du procès.

"Le juge et la police ne prendront aucun risque"

"Ce procès est très important pour (...)

Lire la suite sur Closer

Couple : les 15 conseils à suivre pour une vie sexuelle florissante
Gabrielle Chasnel : d'où vient son célèbre surnom "Coco" ?
"Vous faites parler votre ch****" : Géraldine Maillet se lâche face à Reem Kherici, gros blanc dans TPMP
Cancer de Charles III : cette attitude du prince Harry en total contraste avec les derniers événements
"Mais je suis pas méchante !" : Léa Seydoux rembarre Yann Barthès qui sort les rames en direct dans Quotidien