Publicité

Disparition de Lina : la piste de la Clio grise relancée, le point sur l’enquête

Les enquêteurs ne négligent aucun détail depuis la disparition de Lina, le 23 septembre. Et chaque fois qu’une piste se referme, une autre s’ouvre.

Quatre mois après la disparition de Lina, certaines pistes se ferment - comme celles de son ex-petit ami, mort de façon troublante, ou des auteurs du viol en réunion dont l’adolescente a été victime - et d’autres s’ouvrent. Ou plutôt se rouvrent, comme le révèlent « Dernières nouvelles d’Alsace ».

Les enquêteurs seraient de nouveau sur la piste d’un conducteur de Clio, mais avec une petite variante. En septembre dernier, un témoin avait affirmé avoir vu Lina à bord d’un véhicule, une Renault Clio de couleur bleu ou sombre, le jour de sa disparition. Mais les investigations en ce sens n’avaient rien donné. Cette fois, les militaires parlent d’une Clio grise.

Dans une note adressée à tous les parents d’adolescentes scolarisées au collège Frison-Roche-de La-Broque, l’établissement fréquenté par Lina jusqu’en juin 2023, lundi 15 janvier, les gendarmes ont, en effet, demandé si « seule ou accompagnée » leur fille « avait déjà discuté ou rencontré un homme d’environ 20 ans, arrivé puis reparti à bord d’une Clio grise, dans une aire de jeux, courant septembre 2023 ».

La piste d’un prédateur sexuel

Selon nos confrères, cette nouvelle recherche pourrait avoir été déclenchée par le témoignage d’une adolescente de Plaine qui a été approchée par un individu circulant à bord d’une voiture grise, quelques jours avant la disparition de Lina. Le modèle de véhicule ne correspond toutefois pas.

Autre hypothèse : en novembre, les militaires ont saisi les enregistrements de quatre caméra...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - Disparition de Lina, 15 ans : rebondissement concernant sa plainte pour viol contre deux jeunes hommes, la justice intervient