Publicité

Disparition de Lina : l’adolescente avait porté plainte pour viol en 2022 contre deux hommes majeurs

Lina, 15 ans, n’a plus donné le moindre signe de vie depuis le 23 septembre.
Gendarmerie de Schirmeck Lina, 15 ans, n’a plus donné le moindre signe de vie depuis le 23 septembre.

FAITS DIVERS - Une plainte qui interroge. Si l’enquête pour retrouver la jeune Lina piétine depuis sa disparition le 23 septembre dernier, une information sur le passé de l’adolescente trouve un nouvel écho ce vendredi 19 janvier.

Lina : deux semaines après sa disparition, le parquet fait le point sur l’enquête

Selon une information des Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) confirmée par l’avocat de la famille à l’AFP, Lina avait porté plainte pour viol en juin 2022 contre deux hommes tout juste majeurs.

Cet événement, survenu un an et demi avant sa disparition, s’était déroulé lors d’une soirée chez un ami au printemps 2022. La jeune fille, alors âgée de 13 ans et 8 mois, avait eu des rapports sexuels avec ces deux hommes.

Durant l’été, Lina s’était finalement rendu au poste de gendarmerie de Schirmeck (Bas-Rhin) pour déposer plainte en compagnie de sa mère. Ces derniers avaient été entendus par les gendarmes mais avaient tous deux nié le viol, mais reconnaissaient des rapports sexuels « consentis », comme l’indiquent les DNA.

Après moins d’un an d’enquête, le parquet de Saverne avait fini par classer la plainte sans suite pour infraction « insuffisamment caractérisée ».

Pas de lien entre les deux affaires

Ce vendredi, Me Matthieu Airoldi, avocat de la famille de Lina a tenu à exprimer son « étonnement » auprès des DNA, compte tenu du fait que la mère de Lina « n’a jamais été notifiée » du classement sans suite de la plainte.

« On s’étonne d’autant plus vivement qu’on nous avait dit qu’une confrontation allait être organisée entre Lina et les deux hommes qu’elle met en cause. Or cette confrontation n’a jamais eu lieu », souligne l’avocat. Un événement « bouleversant » pour la mère de famille, qui aurait demandé à plusieurs reprises de vérifier l’existence potentielle de lien entre cette affaire et la disparition de sa fille.

Ce qui a visiblement été le cas. Les Dernières Nouvelles d’Alsace indiquent que les enquêteurs de la section de recherches de Strasbourg ont bel et bien mené des investigations sur les deux hommes. Sans résultats, selon le journal, les deux hommes ayant fourni un alibi.

L’adolescente n’a plus été vue depuis un trajet entre son domicile et la gare de Saint-Blaise-la-Roche, proche de chez elle le 23 septembre 2023. Une information judiciaire « contre X » a depuis été ouverte pour « enlèvement et séquestration non suivie d’une libération volontaire de plus de sept jours ».

Au point mort, l’affaire Lina reste donc un mystère. Le parquet de Strasbourg avait annoncé le 2 octobre lors de son dernier point presse que l’enquête s’orientait « vers des investigations de longue haleine », « aucune piste n’étant écartée ni privilégiée » par les enquêteurs.

À voir également sur Le HuffPost :

Disparition d’Émile : ce que l’on sait de l’enquête six mois après

Disparition de Lina : un homme affirme avoir vu l’adolescente en voiture avec un homme