Publicité

Disparition de Lina, 15 ans, dans le Bas-Rhin : sa mère prend le taureau par les cornes et s’en prend à un Youtubeur

La maman de Lina a décidé de ne rien laisser passer. Depuis quatre mois, elle vit dans l'attente que l'adolescente de 15 ans réapparaisse. Très discrète depuis le 23 septembre dernier, Fanny Groll est sortie du silence lors d'une conférence de presse. Ce 2 février, elle a confié son douloureux quotidien depuis que sa fille a disparu, a lancé un appel déchirant à Lina et a réagi aux dernières avancées de l'enquête. Meurtrie par les commentaires qu'elle peut lire en ligne, la mère de Lina a décidé d'agir. "Je me suis complètement coupée" des actualités sur la disparition de Lina. Certains commentaires "sont d'une violence extrême (…) Ça m'atteint dans mon cœur de maman, dans mes tripes, a-t-elle confié les larmes aux yeux. Chacun y va de son commentaire sans connaître la réalité des choses." Fanny Groll a porté plainte contre un youtubeur qui a déversé des "torrents d’immondices" contre elle, selon son avocat. Me Airoldi appelle le parquet de Saverne a donné suite à la plainte de sa cliente contre un certain Samir, qui présente une émission appelée TPMY. "Ce monsieur peut dire ce qu'il veut, tant qu'il ne porte pas atteinte à l'honneur de ma cliente Il ne doit pas lui porter préjudice", a-t-il lancé. "Les renseignements que ce monsieur obtient ne peuvent être obtenus que par des personnes proches de ma cliente", a-t-il ajouté, tout en se demandant si ces informations n'étaient pas monnayées. Fanny Groll a en effet porté plainte (...)

Lire la suite sur Closer

Juste avant de mourir, il fait une révélation à peine croyable qui choque les médecins
Prince Andrew : retour de flamme pour le frère maudit de Charles III ? Ce mariage que personne n’avait vu venir
Déclaré mort, il est ramené en ambulance avant un coup de théâtre hallucinant sur un nid-de-poule
Astrologie 2024 : ce qui attend le signe du Poisson en février au travail
Amélie Oudéa-Castéra, "une femme extraordinaire" : en pleine tempête, la ministre reçoit un soutien inattendu